Avertir le modérateur

28/01/2008

Derrière les moratoires sur les OGM, le procès de l'Europe libérale

Enfin, la France dispose de son moratoire ! L'autorisation de la seule plante transgénique cultivée sur le territoire européen, le MON810, a été suspendue dans l'hexagone le 11 janvier par l'activation de la clause de sauvegarde prévue dans la directive communautaire 2001-18. L'article numéro 23 autorise en effet un Etat membre à « limiter ou interdire, à titre provisoire » un OGM autorisé précédemment par l'Union, sur la base d'éléments scientifiques nouveaux.
 
Si cette décision ne clôt évidemment pas le dossier, elle est malgré tout d'une importance majeure. Elle constitue tout d'abord la victoire d'un mouvement large et divers qui lutte depuis plus de dix ans pour faire entendre des arguments solides. Derrière la caricature dressée par les grands médias, qui se sont très rarement intéressés à autre chose qu'aux actions spectaculaires, des militants ont fourni un travail incroyable pour convaincre les citoyens, les élus, les scientifiques, que nous étions avec la question des OGM face à un choix de société. Le succès tient essentiellement à une chose : le fait d'avoir su dépasser les clivages partisans pour poser sur la table les termes du débat et mettre les néolibéraux face à leurs propres contradictions... lire la suite >>>

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu