Avertir le modérateur

26/04/2008

Poitiers se mobilise contre le nucléaire !

bd988f9b1162e083ac128921f22305e7.jpgSamedi 26 avril, à l'occasion du 22e « anniversaire » de la catastrophe de Tchernobyl, environ 80 personnes portant des masques en hommage aux liquidateurs se sont retrouvées pour une déambulation dans les rues de Poitiers.  Des centaines d’initiatives de ce type étaient organisées dans toute la France dans le cadre du « Chernobyl Day ».

Pour les participants, cette journée était l'occasion de rappeler le scandale qui perdure sur la minimisation des conséquences de cette catastrophe nucléaire. En 2006, un rapport inédit  commandité par Greenpeace et réalisé par 60 scientifiques du Bélarus, d'Ukraine et de Russie, démontre que l'impact sanitaire de la catastrophe de Tchernobyl a été largement sous-estimé par l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA). Ce rapport conclut que 200 000 décès dus à la catastrophe ont déjà été constatés ces quinze dernières années en Russie, au Bélarus et en Ukraine. Ces chiffres sont bien plus importants que ceux mis en avant par Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui table sur 4.000 décès.

dd61342996d9e490280047989d917820.jpg

Ils ont aussi profité de l’occasion pour dénoncer  l'Accord OMS-AIEA (WHA 12-40) qui soumet l'OMS à l'AIEA en ce qui concerne les risques liés à la radioactivité artificielle. Ils lancent ainsi une pétition qui réclame que la révision de l'accord OMS-AIEA soit mis à l'ordre du jour de la prochaine Assemblée Mondiale de la Santé : http://independentwho.info/spip.php?article107. Pour finir, ils appellent à tourner la page du nucléaire et à construire une autre politique énergétique, axée sur la sobriété, l'efficacité et les énergies renouvelables.

 
Ecolopresse 

Vidéo - virale : Greenpeace et Dove

Pub Dove


 Pub Dove détournée par Greenpeace

25/04/2008

Sarkozy an I : Monsieur le Président, votre quinquennat doit être vert !

Alors que le Président Sarkozy s'apprête à souffler sa première bougie à l'Elysée et tentera, ce soir à la télévision, de « redonner du sens » à son action, les associations de l'Alliance pour la Planète lui demandent de soutenir avec force une mise en œuvre ambitieuse du Grenelle, aujourd'hui sérieusement menacée par une partie du gouvernement et par la majorité UMP au parlement. Le passage à l'acte sur le Grenelle est la première étape essentielle d'une année qui verra la France présider l'Union européenne au moment crucial où celle-ci se dotera d'une politique climatique et énergétique pour les 12 ans qui viennent.

« Le Président Sarkozy a tenu son engagement de faire le Grenelle de l'environnement. Il a soutenu un processus nouveau et parfois difficile, régulièrement et malheureusement attaqué par une partie du gouvernement et de l'UMP, comme le démontre le débat gâché du parlement sur la loi OGM » rappelle Yannick Jadot, directeur des programmes de Greenpeace France. « L'An II du quinquennat Sarkozy doit être celui d'une mise en œuvre scrupuleuse des décisions du Grenelle. L'urgence écologique ne permet pas de transiger avec des conservatismes injustifiables et des modes de pensée qui privilégient le passé à l'avenir ».

 

« Dès son élection, le tout nouveau président a affirmé que le climat serait une de ses grandes priorités. Il en a aussi fait la priorité de la présidence française de l'Union européenne. Le rôle de la France serait essentiel pour que l'Union européenne se dote d'un « paquet énergie » à la hauteur du défi climatique » ajoute Anne Bringault, directrice des Amis de la Terre. « Réduction de 30% des émissions de gaz à effet de serre, réduction obligatoire de 20% de la consommation d'énergie et 23% d'énergies renouvelables d'ici 2020, tels sont les engagements que l'on attend ce soir du Président ! »

 

« La première année du quinquennat a été celle des discours et des engagements. La seconde année doit être celle des actes ! Pas question pour nous que la loi Grenelle connaisse les mêmes déboires et les mêmes dérives que la loi OGM. Application du Grenelle, réforme de la PAC, adoption du « Paquet Energie », c'est la réussite du quinquennat face à l'urgence écologique qui se joue cette année. Nous attendons de l'intervention ce soir du président de la République des déclarations fortes. Le Président ne doit plus laisser les Françaises et Français otages d'un Grenelle menacé », conclut Serge Orru, directeur général du WWF-France.

 

Communiqué Alliance pour la planète 

23/04/2008

Nouvelle-Calédonie : le drame d’Ouvéa vingt ans après

Le 5 mai prochain marquera le vingtième anniversaire de l’assaut de la grotte de Gossanah dans l’île d’Ouvéa en Nouvelle Calédonie qui fit 25 morts, 19 militants kanak, 4 gendarmes et 2 militaires. Moins de deux mois après ces événements tragiques étaient signés entre les indépendantistes, les loyalistes et l'Etat français les Accords de Matignon en 1988.


En marge des cérémonies qui vont être organisées du 22 avril au 5 mai à Ouvéa où une série de manifestations va retracer, avec des témoins et des acteurs de l'époque, le déroulement des événements, Survival commémorera ce drame et la signature des Accords qui s’ensuivirent avec la projection du film Les médiateurs du Pacifique en présence du réalisateur, Charles Belmont, d’Alban Bensa, ethnologue, et de Rock Pidjot et Rock Haocas, membres du Mouvement des jeunes Kanak en France.


"Cette histoire n'est pas celle d'un clan, d'une famille ou d'une île. C'est celle de tout un pays. Il faut que les gens se l'approprient et qu'ils n'oublient pas ces morts pour la paix", a déclaré à l'AFP, Macky Wéa, frère du pasteur Djubelly Wéa, de la tribu de Gossanah et membre du comité organisateur de la cérémonie commémorative d’Ouvéa. Un an après le drame d'Ouvéa, Jean-Marie Tjibaou et Yéweiné Yéweiné étaient assasinés à Ouvéa par Djubelly Wéa. Vingt-ans après, les familles des uns et des autres ont su trouver le chemin du pardon.


Rappel des événements : le 22 avril 1988, en réaction à la répression forcenée du mouvemeny indépendantiste par Bernard Pons, alors ministre des DOM-TOM, des indépendantistes kanak attaquèrent la gendarmerie de Faouyé sur l’île d’Ouvéa, tuant 4 gendarmes et en capturant 27 autres. Le 5 mai, les troupes d’élite de l’armée française et le GIGN prirent d’assaut la grotte de Gossanah pour délivrer les otages, causant la mort de 2 militaires et de 19 indépendantistes kanak. Michel Rocard, nouveau Premier ministre, envoya alors une “mission du dialogue” en Nouvelle-Calédonie. Les Accords de Matignon seront signés le 26 juin de la même année et seront suivis dix ans après par l’Accord de Nouméa.


Les médiateurs du Pacifique de Charles Belmont
Lundi 5 mai 2008 - 20h
Filmothèque du Quartier Latin
9 rue Champollion
75005 Paris
 
Communiqué : Survival 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu