Avertir le modérateur

22/11/2008

Nouvelle AMAP en Vienne

L’association pour le maintien d’une agriculture paysanne Les Grand’Goules est née ! Elle joint l’AMAP Ciboulette de Buxerolles, l’AMAP’lanète de Chauvigny, l’AMAP du Haut-Poitou de Neuville pour la Vienne et les centaines d’autres AMAP de France. Olé ! Robert et Jean sont les maraichers qui fourniront les paniers de légumes aux amapiens adhérents de l’AMAP. De nombreux autres produits bio seront proposés aux adhérents (vins naturels, fromages, lait, viandes, farines, pommes, le tout bio, si bio !)

Plus d'infos >>> Vous pouvez adhérer (10 €/an) dès aujourd'hui, même si vous ne voulez pas souscrire aux paniers de légumes bio et autres produits bio que l'AMAP fera venir [...]. Le panier de légumes frais hebdomadaire sera livré a priori sur le campus universitaire, sur 50 semaines/an, prix entre 12 €-15 € à préciser [...].

Particularité de l'AMAP : une tarification solidaire sera proposée  - prix du panier selon le quotient familial de l'adhérent(e), afin de permettre l'accès des légumes bio aux salaires les plus bas. [...]

70 paniers pourront être livrés dès juin/septembre, [...] 1 panier = entre 3 et 5 kg de légumes, selon saison, aléas climatiques, la Terre vie !).


Néanmoins, la vie des amapiens ne commence pas à l'arrivée du premier panier de légumes. Consommateur, certes, acteur militant sans aucun doute pour une autre économie, une autre agriculture, et tutti quanti. Le but de l'AMAP est également d'accompagner les paysans dans leur projet d'installation, de participer  aux travaux de la ferme [....2 fois par an], de promouvoir l'agriculture bio de proximité et l'alimentation bio, une autre forme de relations économiques entre paysans/consomm'acteurs, etc.

AMAP les Grand'Goules, 3 rue C. de Gaulle, 86240 Smarves
Bulletin d'adhésion en ligne, statuts, règlement intérieur, Charte.

Source : AMAP "les Grand'Goules"

Commentaires

Bonjour
Bravo et félicitations pour la naissance de cette nouvelle Amap ! ça grandit, ça grossit, ça se multiplie !!!
J'aimerais en savoir plus sur la tarification solidaire : comment vous allez gérer ça concrètement. C'est une question qui traverse régulièrement notre Amap et nous n'avons pas trouvé LA solution à ce jour. toute nouvelle idée est donc intéressante à connaître !

Écrit par : Francine Freulon | 23/11/2008

Bonjour,

Si vous avez des questions sur notre AMAP les Grand'goules, il serait plus direct de nous écrire (je suis arrivé par hasard sur ce lien...).
Tarification solidaire : un objectif qui me tient au coeur, et après de longues reflexions, j'ai proposé aux amapiens le système suivant (notez que ce n'est pas adopté, discussion et vote en AG le 16 décembre).

Objectif : rendre accessible le panier de légumes frais et sains (bio) aux revenus les plus bas.

Principe : demander une contribution financière aux adhérents pour constituer une caisse solidaire.
(un autre système à l'étude serait d'obtenir des subventions...).

ici, le tarif demandé par le maraîcher, Robert, du panier est de 12 € - il sera payé globalement ce tarif, notez bien.

Il y aura 3 tarifs différents : T1, T2 et T3 soit 8 €, 12 € et 13 €.
T1 pour quotient familial < à 1 200 € ;
T3 pour qutoient familial > 1700 €.
T2 entre les deux.

Rappel : le salaire médian en France est de 1460 €. le quotient familial = (revenus)/nombre de parts foyer fiscal

Principe 2 : le tarif T1 est PROPOSE (ce n'est pas un dû) SI et SEULEMENT SI 4 tarifications T3 sont empochées car les caisses doivent être à l'équilibre.

Si un amapien (une amapienne ;-) est dans la catégorie T1 et qu'il n'y a pas le fric pour, il a le choix :
soit d'atteindre la venue d'autres T3 ou autres sources de revenu (subventions qui sait...), aussi une liste d'attente est prévue avec un n° d'ordre d'arrivée,
soit de contracter un tarif T2 dans l'attente et au jour où les caisses le permettent, basculer sur le tarif T1 (toujours une liste d'attente).

Bien sur, dès qu'on évoque "répartition des richesses", cela complexifie la gestion, les règles, etc. Mais c'est le "prix" à payer ;-))

Notez aussi que nos deux producteurs paysans maraîchers sont d'accord pleinement et emballés par ce projet, qu'ils acceptent les trois tarifs en sachant que de toute façon, ils ne seront pas déficitaires (au pire ils seront "excédentaires de 3 tarifs T3 soit ici 50 €x 3 ou plus si absence de T1".


Cette solution peut paraître compliquée, mais elle est légale - alors que le versement d'argent à un adhérent est illégale pour une assos loi 1901. Par contre, le producteur a le droit de facturer à 3 tarifs différents son panier -
le contrat est signé par l'adhérent, le producteur et l'AMAP, chacun libre de ses droits.

ici, il faut impérativement informer les amapiens futurs de cet objectif et disposition OBLIGATOIRE a priori , c'est à dire la possibilité de payer plus cher son panier de légumes, soit 50 €/an (car 50 paniers). et hop !

Voilà en résumé le projet. J'ai écrit un papier sur ce principe, je peux vous le transmettre si vous laissez vos contacts à l'AMAP les Grand'Goules.

A bientôt et vive la sociale !
économie solidaire, de proximité, bien,
bien être et écologie, bien,
économie sociale, le top.

en ces temps merdiques, il faut se tenir chaud.

Gilles Frapper
initiateur de l'AMAP les Grand'Goules,

http://www.amap-lesgrandgoules.fr/

Écrit par : Gilles | 03/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu