Avertir le modérateur

25/11/2008

L'ours a bon dos...

Il y a maintenant trois semaines, un chasseur espagnol a affirmé avoir été blessé par un ours.  Le monde des opposants à l’ours s’est immédiatement et fortement mobilisé.  

Pourtant, trois semaines plus tard, rien n’est venu confirmer le témoignage de ce chasseur prétendument agressé par un ours : pas de rapport d’expertise d’un médecin–légiste, aucune confirmation qu’un ours est bien à l’origine de ces blessures, ni même de la nature réelle de ces blessures…

Ce silence en devient suspect. Les nombreuses incohérences dans le récit du chasseur n’ont pas été levées…

Et si tout cela avait été inventé ?

Plus récemment, nous apprenons qu’un sanglier a grièvement blessé un chasseur en Haute-Ariège, il y a une dizaine de jours. Transporté en urgence dans un hôpital toulousain, l’homme y restera en soins intensifs pour de longues semaines encore

Pourtant, rien. Pas un communiqué, pas une déclaration tonitruante contre les sangliers, effectivement bien plus dangereux que les ours, pas un article…
Comme si l’homme blessé n’avait d’intérêt que par l’origine de ses blessures

Le silence autour de cette seconde affaire est aussi assourdissant que le vacarme créé au prétexte de la première.

Décidément, comme pour les dégâts, l’ours a bon dos dans les Pyrénées et certains ne reculent devant rien pour assouvir leur aspiration à le voir disparaître.

Source : Pays de l'ours Adet

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu