Avertir le modérateur

29/11/2008

Journée nationale "Ni nucléaire, ni effet de serre" : Greenpeace tire la sonnette d'alarme

Selon Greenpeace, au-delà de deux petits degrés, les changements climatiques deviendront incontrôlables. Inondations, fonte de la banquise, canicules, disparition d’espèces vivantes, etc.

L'oganisation profite de la Journée nationale "Ni nucléaire, ni effet de serre" pour rappeler que "contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, le nucléaire n’est pas la solution à l’effet de serre. Tous les experts sont d’accord : relancer massivement le nucléaire au niveau mondial ne nous permettrait de réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 9 % seulement en 2030 ! Le nucléaire, c’est trop tard, trop cher, trop risqué !"

Et explique que la crise économique "ne doit pas servir d’excuse pour ne pas prendre des mesures fortes en matière climatique. Selon l’économiste britannique Nicholas Stern, ne rien faire pour contenir le dérèglement du climat nous coûtera… 5 500 milliards d’euros ! Un programme ambitieux de développement de l’efficacité énergétique et des renouvelables répond à la fois aux enjeux environnementaux, à la crise financière, à la défense du pouvoir d’achat des ménages, au chômage et à la problématique de l’indépendance énergétique."

Source : Greenpeace France

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu