Avertir le modérateur

02/12/2008

Climat et automobile : Un accord qui souffle le chaud et le froid…

Les 27 pays de l’Union européennes viennent de se mettre d’accord sur un compromis en demi-teinte visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules particuliers vendus dans les pays de l’Union à partir de 2012.


Sous la pression conjointe des autorités allemandes et des constructeurs automobiles, le projet de la commission européenne a connu depuis janvier 2006 de sérieux reculs qui ne peuvent satisfaire complètement les associations qui luttent contre le dérèglement climatique.

 

Agir pour l’Environnement constate, avec une amertume non dissimulée, que les demandes formulées par les constructeurs automobiles ont été intégralement acceptées par les Etats membres, repoussant de 3 ans la mise en œuvre effective de la réglementation européenne tout en obtenant un rabais faisant passer le seuil de rejet d’émissions de CO2 de 120 à 130 grammes par kilomètre.

 

 

Malgré tous ces reculs, les constructeurs automobiles devront faire preuve d’ambition afin de mettre sur le marché des véhicules adaptés aux contraintes climatiques et ainsi se conformer aux demandes des consommateurs qui délaissent massivement les grosses berlines et autres 4x4, énergivores et climaticides. Pour Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement, « ce règlement européen, avant d’être une nouvelle contrainte, est surtout un signal que les constructeurs doivent saisir, au risque de continuer à mettre sur le marché des véhicules lourds, polluants et invendables ! ».

 

 

La crise que traversent les constructeurs automobiles est le fruit d’un manque d’anticipation notoire et le reflet du conservatisme industriel dont ont fait preuve la plupart des industriels du secteur. D’ici à 2015, les constructeurs devront donc mettre sur le marché automobile des véhicules rejetant sensiblement moins de CO2.

 

 

Pour Stéphen Kerckhove d’Agir pour l’Environnement, « faute d’ambitions politiques, ce règlement est une occasion manquée d’acter juridiquement la révolution climatique qu’il faudra mettre en œuvre… mais c’est tout de même une occasion à saisir comme une invite à aller plus vite et plus loin dans le combat en faveur de l’intégrité climatique ».

 

Source : Agir pour l'environnement

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu