Avertir le modérateur

22/01/2009

Vers une enquête de l’ONU sur l’Uranium Appauvri à Gaza

Le 20 janvier 2009, l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) a transmis à MM. Nicolas Sarkozy, président de la République française, François Fillon, Premier ministre, Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, Hervé Morin, ministre de la défense, ainsi qu’à M. Jean-François Dobelle, ambassadeur de France auprès de la Conférence du Désarmement et M. François Zimeray, ambassadeur des droits de l’Homme, une lettre faxée le 18 janvier à S.E. M. Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l’ONU.

Source : ACDN


Cette lettre était signée de Jean-Marie Matagne, président d’ACDN, Paolo Scampa, président de l’A.I.P.R.I. (Association Internationale pour la Protection contre les radiations Ionisantes, et Alain Acariès, père d’un casque bleu de la FORPRONU (Balkans) décédé des suites d’une contamination avec des nanoparticules issues de l’usage d’armes à l’uranium appauvri.

Les signataires demandent que soit conduite, sous la responsabilité éventuelle du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), une mission d’enquête rigoureuse et objective aux fins d’établir la présence ou l’absence de matières radioactives, par suite de l’opération « Plomb durci », dans la bande de Gaza et dans les pays voisins (Egypte, Israël, Jordanie).

Sans préjuger de ses résultats, les signataires ne doutent pas que la France, qui se déclare pays des droits de l’Homme, saura appuyer de tout son poids cette demande d’enquête. En effet, si par malheur il y avait de l’Uranium Appauvri dans la région, il conviendrait de prendre de toute urgence des mesures pour protéger les populations de la radioactivité ambiante.

Par ailleurs, ACDN se déclare convaincue que la France saura renoncer d’elle-même à tous les armements dont elle dispose et qui comprennent de l’Uranium Appauvri. Sauf, bien sûr, si la Commission d’enquête de l’ONU sur les effets des armes à UA, dont la France a rejeté récemment la création, pouvait établir l’innocuité de l’Uranium Appauvri.

Comme le rappelait le président de la République dans la lettre qu’il adressait le 5 décembre 2008 à M. Ban Ki-Moon, peu avant de se rendre lui-même au Brésil pour y signer d’importants contrats d’armement, la France est un modèle de désarmement général et nucléaire, et les armes à Uranium Appauvri font justement partie, avec les armes nucléaires, des armes dont il convient de se débarrasser en priorité et au plus vite.

De leur côté, les pays arabes ont fait lundi, par l’intermédiaire de leur représentant accrédité à Vienne, le Prince Mansour Al-Saud, une demande d’enquête similaire auprès de l’A.I.E.A. (Voir : Arab states say Israel used ammo in Gaza that contained depleted uranium)


Voir la lettre à Ban Ki-Moon


Signer la pétition pour l’abandon et l’interdiction universelle des armes à UA.

Source : ACDN

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu