Avertir le modérateur

10/02/2009

Niort : Des paysans manifestent pour dénoncer la baisse du prix du lait

Le 10 janvier à 11h, des paysans ont manifestés à la préfecture de Niort pour dénoncer la baisse du prix du lait.

>>> Tract

Source : Confédération Paysanne des Deux-Sèvres

 


Lettre ouverte au Ministre de l’agriculture, Michel BARNIER


Objet : Demande de rendez-vous



Monsieur le Ministre,

Les producteurs de lait sont de plus en plus incertains et inquiets pour leur avenir.

Les fortes variations de production française constatées depuis un an et demi sont le résultat d’une mauvaise gestion des quotas laitiers. Dès lors, les transformateurs appliquent des prix erratiques, en forte baisse depuis le dernier trimestre 2008, qui ne permettent pas aux éleveurs laitiers d’avoir une visibilité sur leur revenu ni sur l’orientation de leur exploitation.

Tous les indicateurs de la conjoncture laitière invitent à gérer la production avec une extrême prudence. Les cours mondiaux des produits industriels (beurre et poudre) ont chuté de 50% entre début 2008 et début 2009 ; les cotations françaises sont inférieures au prix d’intervention depuis trois mois. Les achats des ménages se maintiennent à peine entre 2007 et 2008 (-0,3%), alors que les prix à la consommation ont augmenté de 7,7%.

Les producteurs de lait manifestent ce 10 février dans plusieurs départements et régions, afin que vous considériez la situation et leurs revendications.

Dès maintenant, pour donner des perspectives de prix favorables aux producteurs, nous considérons qu’il faut maîtriser la production en utilisant les leviers existants pour la campagne 2009/2010 :
-    geler l’augmentation de quota national de 1% ;
-    limiter l’attribution des allocations provisoires aux producteurs de références inférieures à 140 000 litres, avec un plafond de 10 000 litres.

A court terme, vous devez organiser une réflexion sur la gestion de l’offre impliquant tous les acteurs et l’Office de l’élevage afin de déterminer des modalités favorables au revenu des producteurs, et à la pérennité de leurs exploitations.

Nous souhaitons vous rencontrer dans les plus brefs délais afin de discuter de ces enjeux fondamentaux.

Enfin, nous vous rappelons que les autres organisations syndicales que la FNSEA/FNPL doivent être admises à participer aux travaux de l’interprofession laitière, et notamment à la définition des indicateurs d’évolution du prix du lait, par respect pour la représentation de l’ensemble des producteurs.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, nos meilleures salutations.


André BOUCHUT, Secrétaire national
Yves LEPERLIER, responsable de la commission Lait

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu