Avertir le modérateur

03/03/2009

Une charte de qualité des formations en énergies durables : lancement de Format’eree

La Charte Format’eree a été officiellement lancée le 26 février, à l’occasion du Salon des Énergies Renouvelables à Lyon. Coordonnée par le CLER, cette Charte constitue la création d’une distinction et d’un sceau de qualité pour les organismes de formation.


L’idée de la création d’une charte est partie d’un constat : le manque de personnels qualifiés, la multiplication de formation de manière non-structurée, les besoins accrus en compétences sur le terrain. La volonté du comité de suivi de la Charte est de créer un réseau des organismes de formation. Il est aujourd’hui impératif de pouvoir garantir la qualité et le sérieux des formations, mises en place selon les besoins sur le marché du travail et non par effet de mode. La démarche de qualité de la Charte Format’eree permettra d’accompagner l’évolution et la professionnalisation des filières des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Le but général étant d'améliorer la qualité globale de toutes les formations EnR dispensées sur le territoire français, de rapprocher les formations du milieu professionnel et d’assurer un suivi des étudiants et personnes formées pour s’assurer que les formations sont adaptées au marché du travail. Selon Philippe Rocher, de l’organisme de formation METROL « La Charte Format’eree va permettre de distinguer les formations qui font du saupoudrage de celles qui forment aux énergies renouvelables en profondeur ».


Elle s’organise autour de quatre critères principaux :
- l'éthique du centre de formation ;
- la qualité du contenu de la formation ;
- la qualité de la méthode pédagogique ;
- l'insertion sur le marché du travail des personnes formées.


L’évaluation s’effectue selon la méthode du “ peer-to-peer “. Ainsi, chaque organisme de formation signataire sera évalué, puis évaluateur en son temps. Ce mode de fonctionnement dynamique augmente la probabilité d’identifier les faiblesses et permet de les corriger par des conseils et des encouragements.


Outre le CLER, délégataire et secrétariat, le comité de suivi se compose de six organismes de formation (Armines, METROL, IUT de Tarbes, GRETA du Roannais, GEFEn, ASDER), un membre institutionnel (l’ADEME) et un représentant des fédérations ou syndicats de professionnels (le SER, Syndicat des Énergies Renouvelables). Les membres du premier comité de suivi ont été choisis parmi les organismes de formation qui suivent cette démarche depuis le début et un souci a été accordé à la représentation de tous les types de formation (initiale, supérieure, continue…). « Le principe de cette Charte est innovant : il n’existe actuellement rien de comparable en Europe » indique Didier Mayer, responsable du master énergies renouvelables à Mines Paristech.

La création de la Charte Format’eree marque un tournant dans la façon d’appréhender le secteur de la maîtrise de l’énergie, de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Reconnues et encouragées par le Grenelle de l’environnement et le paquet énergie-climat, les énergies renouvelables se dotent d’outils permettant de professionnaliser rapidement les filières afin de répondre aux objectifs de développement fixés.

Source : CLER - Le Comité de Liaison Energies Renouvelables (CLER), est une association loi 1901 créée en 1984, regroupant plus de 150 professionnels des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie répartis sur tout le territoire national.

Commentaires

Merci pour toutes ces informations très intéressantes. Je ne connaissais pas ce blog, je le bookmark de suite :)

Écrit par : Enaco | 14/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu