Avertir le modérateur

15/04/2009

Le projet de "Volerie des Aigles" à Navacelles met en danger les rapaces locaux.

Le déplacement de la « Volerie de Beaucaire » sur le site du cirque de Navacelles, menace la survie du couple d'aigles royaux installé sur place, ainsi que les circaètes, grands-ducs d’Europe et vautours fréquentant le secteur. Un choix touristique surprenant de la part de la communauté de commune du Pays Viganais pour un site Natura 2000. Les associations locales et la LPO lancent une grande pétition pour empêcher l’installation de cette structure touristique.


Le cirque de Navacelles, formé par les gorges de la Vis et les plateaux qui les bordent (Causses du Larzac, de Blandas, de Campestre et Luc) a été intégré dans le réseau européen de protection de la biodiversité Natura 2000 au titre de la « Directive Oiseaux » de 1979 dont on vient de fêter les 30 ans le 02 avril.

Ce site exceptionnel accueille l’un des 12 couples d’aigles royaux de la région, des grands ducs d’Europe, des circaètes Jean-le-Blanc et des vautours percnoptères. Des espèces dont le statut est aujourd’hui considéré comme « menacé » en France et qui justifie le classement de ce territoire remarquable en Site Natura 2000.

Un récent projet d’installation d’une entreprise touristique de démonstrations de rapaces captifs en vol, à destination du grand public, sur le site même de Navacelles, inquiète nombre de citoyens, d’usagers, de propriétaires ou d’exploitants agricoles et d’amoureux de ce lieu propice à la conservation de la biodiversité.

En effet, le vol de rapaces exotiques, au cœur du site de reproduction des aigles royaux, là où le vautour percnoptère semble préparer son retour, où le circaète Jean-le-Blanc et les craves à bec rouge s’alimentent quotidiennement, perturberait toutes ces espèces locales (notamment lors de leur période de nidification) entrainant leur disparition du site à cour terme.

Les associations locales et la LPO lancent donc une grande pétition (http://sauvegardeaigle.krea-id.fr/) pour que ce projet ne voie pas le jour.

Le Cirque de Navacelles, par sa valeur paysagère spectaculaire, par son attractivité pour de nombreux visiteurs constitue le principal atout local capable d’optimiser le potentiel touristique des Causses méridionaux. Mais il reste aussi l’un des « points chauds » de la richesse biologique de la région.

Il est donc indispensable de privilégier un tourisme responsable, afin de préserver au mieux son extraordinaire biodiversité, en espérant que l’aigle royal puisse venir nicher encore longtemps sur ce site unique.

Source : LPO

Commentaires

De passage sur le site en question ce début mai, les riverains sont très inquiets, le déplacement de la volerie est une excuse à quelque chose de bien plus lourd, l'équivalent du nouveau (fiasco) pont du gard en quelque sorte, avec infrastructures propres à accueillir des cars etc... l'appel d'offre pour les travaux vient de s'écouler... Qu'en est-il d'une enquête d'utilité publique ? et il n'y a pas que les rapaces, et la flore et la faune entomologique etc.. ? il faut agir vite

Écrit par : Subit | 05/05/2009

http://sauvegardeaigle.krea-id.fr/

Merci de créer un lien au sens internet du terme!!!
sur lequel il n'y a qu'à cliquer pour y être...

Écrit par : Vissec | 06/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu