Avertir le modérateur

17/06/2009

L’emprunt EDF fait chuter… la consommation électrique française !

Alors qu’EDF fait appel à l’épargne des Français ce mercredi 17 juin 2009, le dernier « aperçu sur l’énergie électrique » diffusé par le Réseau de Transport de l’Electricité démontre que la France a vu sa consommation électrique chuter, au mois d’avril, de 10,1%, en donnée brute et de 2,8% en mai 2009.


Agir pour l’Environnement constate une fois encore que les producteurs d’électricité semblent frappés de cécité en accumulant les projets électronucléaires de grande ampleur alors même que depuis plusieurs années, la consommation électrique française stagne, voir régresse. L’association s’interroge ouvertement sur le modèle industriel défendu par les producteurs d’énergie, qui à l’instar du 4x4 pour l’industrie automobile, multiplient les projets non viables avant, selon toute vraisemblance, de réclamer des aides étatiques pour éponger des investissements dispendieux et non rentables.

 

L’association s’interroge sur la stratégie du groupe EDF qui n’hésite pas à faire appel à l’emprunt public pour financer des investissements électronucléaires pharaoniques qui ne semblent justifiés ni par une demande électrique en régression, ni par un véritable projet industriel novateur.

 

Agir pour l’Environnement constate que ce n’est pas en augmentant encore et encore les capacités de production électrique, à grands coups de milliards d’euros et d’investissements somptuaires, que l’on répondra à la question posée par une politique ambitieuse de maîtrise de la demande électrique. L’incohérence de la politique énergétique nationale est sidérale et se solde par l’équation shadokienne « toujours plus de production pour répondre à moins de demande »…

 

La justification d’une nouvelle centrale EPR à Penly, après celle de Flamanville est avant tout idéologique et ne peut décemment reposer sur de nouveaux besoins électriques qui n’existent que sur le papier. Les hypothèses fumeuses établies par des lobbyistes sont contestées par l’érosion de la consommation électrique constatée mois après mois.

 

Agir pour l’Environnement réclame avec la dernière énergie (renouvelable) l’abandon des projets EPR, à Flamanville (50) et Penly (76), inutiles, dangereux et coûteux. L’association appelle les épargnants à ne pas donner suite à l’emprunt public EDF dont la justification économique et industrielle est pour le moins sujette à caution.

 

Source : Agir pour l’Environnement

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu