Avertir le modérateur

05/09/2009

Ours : les associations exigent l’ouverture d’une enquête

Les opposants à l’ours dans les Pyrénées affirment avoir abattu deux ours en Haute-Ariège au printemps 2009.

Bien qu’habitués aux excès et aux mensonges de l’ASPAP et de son porte parole, nous considérons que ces propos sont graves et nous exigeons l’ouverture d’une enquête afin de faire la lumière sur cette affaire.

Source : Pays de l'Ours


S’il ne réagissait clairement et fermement, le Gouvernement donnerait raison à des braconniers cherchant à imposer leur point de vue par la violence et les armes, faute d’avoir obtenu gain de cause par les voies démocratiques et légales.

Tergiverser maintenant ne ferait qu’entretenir l’espoir des opposants de faire échec au programme de restauration de la population d’ours, et finalement encouragerait les actions violentes des opposants extrémistes.

Les opposants de l’ASPAP ne supportent manifestement pas la démonstration pourtant évidente que la cohabitation ours – élevage est possible.
Chacun peut pourtant le constater sur le terrain : alors que le nombre d’ours ne cesse d’augmenter grâce aux opérations de renforcement et aux naissances, les dégâts d’ours aux troupeaux ne cessent de baisser depuis 2006. C’est la preuve incontestable de la bonne adaptation des ours et de l’efficacité des mesures de protection des troupeaux, plus nombreuses chaque année.

Cependant, le nombre d’ours reste trop faible pour assurer la survie de l’espèce dans les Pyrénées.
Le Gouvernement doit maintenant respecter ses engagements et ses obligations en relançant dès 2010 le programme de restauration d’une population d’ours viable dans toutes les Pyrénées.

 

Source : Pays de l'Ours

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu