Avertir le modérateur

07/10/2009

Les importations européennes d'agrocarburants détruisent l'Indonésie

Les Amis de la Terre Pays Bas et Indonésie publient aujourd'hui un nouveau rapport (1) sur l'expansion massive de la monoculture d'huile de palme en Indonésie, générée par les importations croissantes d'agrocarburants des pays européens. Le rapport met en évidence déforestation, opérations illégales et conflits sociaux, malgré des approches volontaires de certification qui révèlent leur inefficacité. Les pays européens doivent mettre un terme à ces importations insoutenables qui dévastent l'Indonésie de manière accélérée, et s'orienter vers des modes de transport plus sobres et plus efficaces, solutions au potentiel climatique colossal et sans risque.


La recherche se focalise sur l'expansion des cultures d'huile de palme dans le grand district de Ketapang, à l'Ouest de Kalimantan en Indonésie. Elle analyse comment la demande énergétique d'huile de palme européenne conduit à une extension des plantations d'huile de palme, et comment les approches dites de certification volontaire ne permettent pas d'éviter les impacts négatifs.

Elle est publiée une semaine après l'annonce par la Banque mondiale d'un moratoire sur ses financements à l'huile de palme, après la publication d'un rapport d'évaluation interne dévastateur sur les conséquences sociales et environnementales des plantations financées (2).

La recherche met en évidence :

Christian Berdot, référent Agrocarburants aux Amis de la Terre France, explique : « La demande européenne croissante d'huile de palme est directement responsable de la déforestation et des conflits sociaux en Indonésie. Si cela continue, la forêt de Bornéo sera détruite ainsi que sa biodiversité exceptionnelle, avec des émissions colossales de gaz à effet de serre, et en ruinant les chances de sortir de la pauvreté des populations locales ».

Sébastien Godinot, coordinateur des campagnes aux Amis de la Terre, poursuit : « Ce rapport est une nouvelle preuve accablante que les agrocarburants, d'huile de palme ou autres, ne sont pas une réponse crédible à la lutte contre les changements climatiques. L'Europe doit renoncer à cette fausse solution, remettre en cause son obligation de consommer 10% d'agrocarburants dans les transports, et se concentrer vigoureusement sur les solutions sans risques : transports publics et doux, efficacité énergétique du transport, et réduction d'une partie du transport par la relocalisation de filières économiques. »

 

Notes :

(1) Le rapport ‘Failing Governance, avoiding responsibilities’ peut être téléchargé ici :

http://www.milieudefensie.nl/globalisering/publicaties/rapporten/Biomassa_Failing-governance-avoiding-responsibilities_september2009.pdf

(2) Voir http://www.foei.org/en/media/archive/2009/halt-to-palm-oil-investments-welcomed

 

Source : Les Amis de la Terre

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu