Avertir le modérateur

18/02/2010

Et pourtant, il change… (le climat)

Depuis l'échec du sommet de Copenhague, les opinions sceptiques quant à la réalité des changements climatiques bénéficient d'une médiatisation sans rapport avec leur importance réelle dans la sphère scientifique. A l'occasion des propos réitérés de Claude Allègre sur « L'imposture climatique », le Réseau Action Climat - France et ses associations membres souhaitent alerter sur ces thèses infondées.

Cette défiance à l'égard de la recherche scientifique perturbe le travail de sensibilisation aux changements climatiques et pourrait freiner les efforts qui doivent être impérativement fournis par tous pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. 

Le RAC-F rappelle que la réalité des changements climatiques est reconnue par l'immense majorité des scientifiques de toutes spécialités et de tous pays. Les scénarios climatiques modélisent de mieux en mieux ces modifications et nous alertent sur leur aggravation à venir. Ces travaux publiés dans les revues scientifiques à comité de lecture sont synthétisés dans les rapports du GIEC. En France, ce sont les laboratoires les plus compétents1 dans le domaine qui y travaillent.



Entre autres, il est admis par la communauté scientifique que :
- les activités humaines influencent très probablement le climat (+ de 9 chances sur 10) 3;
- la température mondiale a augmenté de 0,74°C en moyenne entre 1906 et 2005, cette augmentation s’accélérant : la décennie 2000-2009 a été plus chaude que la précédente (1990-1999), laquelle l’était déjà plus que celle de 1980-1989 2  ;
- le niveau moyen des océans s’est élevé de 17 cm au cours du XXème siècle avec une accélération depuis 1993 (+3,1 mm par an)3  .

Ces changements climatiques aggravent les vulnérabilités des populations les plus pauvres (faim, manque d’eau, maladies à vecteur, etc).
Les associations de solidarité internationale et de protection de l’environnement sont complémentaires et unies sur le front de la lutte contre les changements climatiques. Ensemble, elles exigent la justice climatique au sein de  différents collectifs (Réseau Climat & Développement, Coordination Sud, Ultimatum Climatique, CRID).

En marge de ces polémiques, le Réseau Action Climat continue d’effectuer sa mission d’information en maintenant une exigence scientifique sur les sources utilisées dans ses travaux. Une rubrique dédiée aux erreurs fréquemment commises au sujet des changements climatiques verra le jour très prochainement sur le site internet du RAC-F : www.rac-f.org

Source : RAC-F

Commentaires

Il faudrait arrêter de répéter les mêmes conneries depuis des années, alors que l'on sait maintenant que tout cela n'était que bidonnage : renseignez-vous et revenez à la raison.

Écrit par : Bousquet de Rouvex | 19/03/2010

Je ne peux qu'appuyer ce que dit avec force Bousquet du Rouvex. Je suis consterné de voir encore fleurir une telle "dissonance cognitive". Ou alors, pour qui et pour quoi travaillez vous?

Écrit par : scaletrans | 19/03/2010

Allègre dit des choses correctes (et d'autres qui le sont moins), et il donne de ce fait un grand coup de pied (de mammouth) dans la fourmilière des carbocentristes. Et il n'est pas le seul : je viens de lire le texte d'une conférence du grand climatologue américain Richard Lindzen, qui a été traduite en français avec l'aide de son épouse : ses arguments rejoignent ceux de CA sur de nombreux points.
Je rappelle que RL a claqué la porte du GIEC (comme d'autres scientifiques de renom, p.ex. Paul Reiter-directeur d'une unité de recherche à l'institut Louis Pasteur), car le GIEC voulait lui faire valider des textes qu'il considérait comme inexacts et orientés dans le sens su catastrophisme climatique.

Quand on lit les courriels du ClimateGate, on se rend compte qu'il y a eu volonté d'orienter les travaux dans le sens du dogme du RCA, ce qui a déstabilisé de nombreux rédacteurs. Une enquête est en cours au Parlement anglais, et une autre au CRU de l'Univerité d'East Anglia (UK). L'Institute Of Physics, éminente société savante anglaise, de renommée mondiale, a fait parvenir une contribution extrêmement critique au Parlement anglais. Lien :
http://www.publications.parliament.uk/pa/cm200910/cmselect/cmsctech/memo/climatedata/uc3902.htm

Donc, tout ceci confirme que CA, contrairement à ce que vous voulez nous faire croire, n'a pas tout faux et il a écrit des choses tout à fait intéressantes. Un peu d'objecticité non inquisitoriale de votre part serait la bienvenue.... Car le GIECGate est pour bientôt...Et les températures ne progressent plus significativement depuis environ 10 ans...

Écrit par : jipebe29 | 19/03/2010

Le public attend des informations correctes au sujet du réchauffement climatique et du RCA, tout particulièrement.
Non les seules prédictions du Giec, répétées en boucle, notamment en France, dont le fondement n'est pas scientifiquement suffisamment solide.

Un véritable débat scientifique ouvert reste à initier.

Écrit par : JG2433 | 19/03/2010

Pourquoi ce mensonge ? :" les opinions sceptiques quant à la réalité des changements climatiques"
Les sceptiques dans leur immense majorité disent ceci : "oui, le climat change, comme il a déjà changé dans le passé et comme il changera dans le futur"
L'analyse et la contradiction des sceptiques se portent sur la part anthropique dont le vecteur serait le Co2.
Quid des mensonges et manipulations du GIEC?
Etes-vous si aveugle pour ne pas voir les scandales qui frappent cette très jeune science? Et je n'écris pas là seulement en pensant aux mails révélés par le Climategate, ou "l'erreur" sur la fonte des glaciers de l'Hymalaya ( et leur surface)!
Je pense aux scandales sur la malaria, sur l'Amazonie, sur l'Afrique, sur les données de Nouvelle Zélande, etc, etc....

Écrit par : Marco33 | 19/03/2010

"Depuis l'échec du sommet de Copenhague, les opinions sceptiques quant à la réalité des changements climatiques bénéficient d'une médiatisation sans rapport avec leur importance réelle dans la sphère scientifique."

1-"la réalité des changements climatiques" n'est pas niée par les septiques, ils savent très bien, -ce qui ne semble pas être votre cas- que le climat n'a fait que de changer depuis des millions d'années.

2-"médiatisation sans rapport avec leur importance réelle": Là c'est FORT! Très FORT! Après plus de 10 ans de bourrage de crane avec les théories des carbocentristes, théories qui n'ont jamais étaient confirmées par les observations, qui n'ont jamais prédit un truc valable, vous affirmez que c'est "sans rapport avec leur importance réelle"... Bigre! Etes vous si bien placé, pour parler de la réalité et de son importance?

3-"les opinions sceptiques ... bénéficient d'une médiatisation": C'est cela oui, je vois bien ce qui vous pose problème... En somme: comment allez vous faire si on laisse la parole à vos adversaires???

On pourrais éplucher tout le texte comme ça, mais je vais pas tout me taper.
Qui ferra la phrase suivante?

Écrit par : mobymatic | 19/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu