Avertir le modérateur

14/03/2010

Elections régionales : Des têtes de liste de la Vienne silencieuses sur les OGM

images.jpgMême si la France, par le biais du moratoire adopté en 2008, ne devrait pas connaître cette année encore de cultures commerciales de plantes transgéniques sur son territoire, elle continue d’importer en grande quantité du soja et du maïs génétiquement modifiés pour l’alimentation animale. Par ailleurs, les premiers hectares de tournesols (le SU7 de Pioneer) résistants à des herbicides sont annoncés pour les semis de cette année. Ces tournesols, qui sont pourtant reconnus par la législation européenne (directive 2001/18) comme des O.G.M., ne sont pas soumis au même règlement que les plantes issues de la transgénèse. Elles présentent néanmoins les mêmes risques, à savoir l’accumulation de pesticides dans les plantes ainsi qu’une profonde et non-maîtrisée modification du génome.


Dans ce contexte et afin d’informer les citoyens dans le cadre de la campagne pour les élections régionales, dont le premier tour s'est déroulé ce week-end, le collectif Vigilance OGM 86 a tenu à interroger chaque tête de liste départementale sur plusieurs questions bien précises (voir document joint) concernant cette problématique des O.G.M.

Bien que le choix de cultiver ou d’importer des O.G.M. ne relève pas du conseil régional, ce dernier, à travers ses champs de compétence, peut intervenir de façon prépondérante dans le développement ou non de cette technologie sur son territoire. Il peut par exemple mener une politique visant à exclure les OGM, y compris ceux issus de la mutagénèse, de l’alimentation des lycées, introduire une garantie « sans OGM » dans les produits labellisés « Poitou-Charentes », favoriser le développement de la production local de protéines végétales qui constituent une alternative aux OGM,…

Alors qu’il s’agit là de questions essentielles en termes d’impact sur notre environnement, de santé publique et de choix de développement économique local, seules deux formations politiques, Europe Ecologie et Pour une alternative à gauche, ont pris la peine de répondre à notre courrier. Et encore, elles se sont contentées de nous renvoyer vers leur programme, ce qui ne répond que partiellement à nos interrogations.

Le collectif déplore ce manque de positionnement de la part des candidats aux élections régionales et restera très vigilant quant à la politique mise en œuvre par les futurs élus.

Source : Collectif Vigilance OGM de la Vienne

Commentaires

comme quoi il y a toujours des imbeciles qui n'osent pas prendre position sur l'avenir de la plan-te

Écrit par : gussem | 19/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu