Avertir le modérateur

16/04/2010

Dépôt de plainte d'une association contre DACIA, filiale de Renault

pubgoogleduster.JPGAgir pour l'Environnement vient de déposer une plainte auprès de l'Autorité de Régulation des Professionnels de la Publicité à la suite de la communication commerciale orchestrée par la société DACIA, filiale de RENAULT, vantant les mérites de son nouveau 4x4 au nom de la préservation de l'environnement. Des liens commerciaux acquis par Dacia sur le moteur de recherche Google annoncent ainsi que Duster serait « Un 4x4 respectueux de l’environnement à un prix jamais vu ».


 

Les termes et slogans utilisés par Dacia sont donc clairement abusifs et induisent en erreur les internautes et consommateurs. L'association réclame l'interdiction de cette communication mensongère. La plupart des modèles du 4x4 de DACIA ne peuvent même pas prétendre obtenir « l'autolabel » ECO2 de RENAULT-DACIA, pourtant moins contraignant que ce que préconise la réglementation européenne !

 

Dans sa plainte déposée le 15 avril 2010 auprès de l'ARPP, Agir pour l'Environnement constate que « la société Dacia instrumentalise le respect de l’environnement pour vanter les mérites de son nouveau 4x4, dont les émissions de CO2 peuvent aller jusqu’à 177 grammes de CO2 par kilomètre parcouru en cycle mixte normalisé, soit un rejet de CO2 dépassant les 200 grammes en zone urbaine. Aucun des modèles mis en vente par ce constructeur ne peut prétendre bénéficier du bonus à l’achat de véhicule propre. »

 

Selon la fiche "Recommandation Développement Durable Juin 2009" de l'ARPP, « la publicité ne doit pas induire le public en erreur sur la réalité des actions de l’annonceur ni sur les propriétés de ses produits en matière de développement durable ».


Sur la Une du site internet de la société DACIA dédié à la promotion du Duster, ce constructeur utilise également l’argument "Un 4x4 économique à l’usage et respectueux de l’environnement". Or, selon l'Etat, est considéré comme écologique ou respectueux de l’environnement, un véhicule rejetant, pour bénéficier  du bonus écologique, moins de 125 g/CO2 en 2010 [http://vosdroits.service-public.fr/F18132.xhtml]. Le 4x4 de Dacia, le Duster, n’est en aucun cas, selon la définition adoptée par l'administration fiscale, un véhicule écologique.

 

Le secteur automobile, friand d'écoblanchiment, est une fois encore pris en défaut en tentant d'associer « 4x4 » et « environnement ». Pour Stéphen Kerckhove, délégué général d'Agir pour l'Environnement, « plus un secteur pollue, plus il cherche, au travers de publicités mensongères, à induire en erreur les consommateurs et ainsi s'acheter une bonne conscience écologique au rabais ! »

 

Agir pour l'Environnement constate et regrette une fois encore l'inefficacité du système d'autorégulation de la publicité dont la vocation n'est pas de contrôler a priori mais de justifier a posteriori. Le nombre de campagnes d'écoblanchiment dénoncé par les associations démontre que le système d'autorégulation n'est ni dissuasif, ni efficace. Agir pour l'Environnement réclame la création d'un organisme étatique de contrôle de la publicité permettant de sanctionner, a priori, les errements multiples et répétés des professionnels de la publicité.

 

Source : Agir pour l'environnement

Commentaires

Bien qu'étant moi même très écolo et grand pourfendeur de SUV devant l'éternel, force est de constater que la version 4x2 diesel de la marque, aux performances tout-terrain supérieures à la majorité des 4x4 "urbains" actuellement sur le marché selon les divers tests, fait faire à ce segment de grands progrès, réussissant sur le papier à n'émettre pas plus de 139g/km de CO2 dans sa version la plus puissante. Moins de 140 g/km de CO2 impliquent donc un C dans la classification ADEME, et un bonus/malus nul (le verre à moitié plein ou à moitié vide me direz-vous...).

Pour les version 4x4 diesel, les émissions montent à 145 g/km de CO2, ce qui est tout simplement sans comparaison avec l'ensemble des 4x4 du marché, tombe dans la catégorie D (141 à160 g/km), et reste considéré dans la règlementation fiscale à laquelle vous faites allusion, dans la zone neutre...

Les versions essences restent quant à elles de véritables veaux, avoisinant les 180 g/km de CO2. Il aurait été plus opportun de les doter tout de suite d'une motorisation hybride GPL, ou de ne pas les sortir de l'usine...

Dacia proposant 2 types de motorisations diesel contre une en essence, il s'agit au total de 6 versions (en prenant en compte les déclinaisons) classés C et 3 en catégorie D (zone neutre) contre 8 en E (1er palier du malus).
A une courte majorité, il existe donc plus de version non malusées (toutes diesel) que de version malusées (toutes essences). 6 versions diesel bénéficient du label ECO2 de la marque, ce qui me laisse penser qu'ils ont même réussi à rendre leur label finalement plus contraignant que la notation ADEME et la règlementation fiscale, ce qui me semble très inquiétant concernant cette dernière, peut être plus sous la coupe des lobbies qu'on veut nous le croire.
A la limite, c'est la notation et la règlementation qu'il faut rendre plus sévère, si c'est là l'argument principal avancé dans la plainte !

La pub Dacia, bien que maladroite, me semble donc peu attaquable, d'autant que sur leur site web (après vérification), il est bien fait mention que ce sont les versions diesel (=dCi) qui seraient "respectueuses de l'environnement".

En attendant que les SUV se mettent au GPL (apparemment prévu sur le Duster pour la fin de l'année) ou à l’électrique (pas pour demain à part quelques timides et ridicules tentatives), il s'agit là à ma connaissance du modèle le plus "respectueux" de l'environnement, si on considère que seules les émissions de CO2 sont à prendre en compte...

Tout ça pour dire que je serai étonné de voir la plainte d'Agir aboutir, cette dernière semblant plus d’ordre idéologique que rationnelle. Il aurait été plus malin de pousser Renault/Dacia à abandonner rapidement la version essence du Duster pour une version GPL, en proposant par exemple une forme de partenariat qui aurait permis à la marque de s'afficher avec une assoce reconnue sur le terrain, et à ladite assoce de passer pour moins dogmatique, plus ouverte au dialogue, et réellement capable de faire changer les mentalités des entreprises réputées polluantes. Si Agir perd, ça risque de ridiculiser durablement le combat des écolos contre les véhicules polluants...
Le vrai greenwashing a de beaux jours devant lui avec ce genre d'action contre-productive !

Enfin, n'oublions pas que dans les pays en voie de développement, cible privilégiée de Dacia, une Prius par exemple (dont le bilan des batteries va d'ici quelques années réserver de belles surprises...) est nettement moins pratique qu'un bon tout terrain !

Écrit par : Cube | 16/04/2010

La plainte semble bien fondée et je regrette pour vous, cher Cube, défenseur du 4x4 environnemental, qu'elle aboutisse belle et bien. Le mieux est l'ennemi du bien. A dire que 168gr de CO2 c'est mieux que 170gr et que 127gr sont mieux que 132gr, on en arrive à un glissement de la représentation que l'on devrait tous se faire des véhicules de type automobile, à combustion de ressources fossiles, et largement exagérés en terme de poids et de volume. Dire cela, c'est faire passer le mieux pour un bien et faire entrer implicitement la voiture dans la catégorie "eco-friendly", ce qui n'est et ne sera pas le cas avant très très longtemps, peut importe ce qu'en dit la loi, qui abuse elle-même dans le cas de la voiture d'un terme qui devrait plus être appliqué à des transports alternatifs. Que dites vous du vélo si le 4x4 de Dacia est respectueux de l'environnement ? Dites le moi. C'est un puits de carbone ?? Un poumon qui transofme le CO2 en 02 ??
Le débat ne tourne pas autour du " A partir de quelle limite de rejet de CO2 (et en plus il n'y a pas que ça) pouvons nous parler de voiture écolo ? ", mais il tourne autour du "La voiture est-elle compatible avec la préservation de l'environnement et le désir de se transporter ?".

Vos propos, parfois grossiers, permettez moi de le penser, laisse à entendre que vous travailler pour l'automobile à combustion.

Acheter une voiture n'est pas faire un geste pour l'environnement. Assumons le et ne parlons plus d'environnement.

Écrit par : sebastien | 19/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu