Avertir le modérateur

05/02/2011

Rendre obligatoire l'efficacité énergétique au niveau européen : un enjeu vital pour une transition vers des sociétés soutenables !

Les Amis de la Terre attirent spécifiquement l'attention des décideurs sur la contribution des bâtiments aux consommations énergétiques. Une meilleure efficacité énergétique de ce secteur permettrait pour une grande part d'atteindre l'objectif de réduction des consommations énergétiques. Les bâtiments consomment actuellement 40 % de l'énergie en Europe, et émettent 36 % des gaz à effet de serre.


Cyrielle den Hartigh, chargée de campagne Habitat écologique aux Amis de la Terre France précise : « L'efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment est un formidable potentiel pour l'Europe et créerait plus de 120 000 emplois en France. Le gouvernement français doit établir rapidement un plan de rénovation des bâtiments en France qui soit ambitieux, contraignant et accompagné d'outils de financement efficaces et justes. »

L'actuel objectif européen de 20 % d'efficacité énergétique d'ici 2020, s'il est atteint, diminuera nos émissions de CO2 de 800 millions de tonnes, créera un million de nouveaux emplois, réduira notre dépendance énergétique aux importations et fera économiser plus de 1 000 € par an et par foyer.

D'après Brook Riley, chargé de campagne Justice climatique et énergie aux Amis de la Terre Europe : « L'énergie la moins chère, la plus propre et la plus sûre est celle qu'on ne consomme pas. Il est dans l'intérêt de tous d'utiliser moins d'énergie - nous pouvons contribuer ainsi à résoudre la crise climatique, réduire les factures énergétiques et créer des emplois. Mais pour cela, il est nécessaire que l'UE prenne un engagement politique fort : un objectif contraignant de réduction des consommations énergétiques. »

D'après les conclusions provisoires du Conseil européen dont ont pu prendre connaissance les Amis de la Terre Europe, les chefs d'État ne semblent pas en bonne voie pour recommander une plus forte législation en matière d'efficacité énergétique. Au lieu de cela, le sommet a l'intention de donner la priorité aux questions telles que l'augmentation de la dépendance de l'UE aux importations d'énergie, mais en omettant le lien avec la nécessité de réduire la demande domestique en énergie.

Brook Riley complète : « Alors que la construction de nouveaux pipelines est prévue, que des projets pour exploiter des énergies fossiles de plus en plus sales comme les gaz de schiste se multiplient en Europe, l'UE résoudrait plus efficacement  les problèmes de sécurité énergétique par la réduction de sa consommation interne d'énergie. »

Source : Les Amis de la Terre

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu