Avertir le modérateur

28/08/2011

Université d’été du PS : Greenpeace interpelle le PS sur le nucléaire !

écologie,environnement,PS,université d'été,greenpeace,partie socialiste,royal,aubry,hollande,actualité,actualités,la rochelleLors de l'université d'été du PS, Greenpeace a interpellé à plusieurs reprises les candidats aux primaires socialistes sur le décalage net entre leurs positions sur la question nucléaire et celle de leur électorat. Tout au long du week-end, les militants de Greenpeace ont échangé avec les militants ou sympathisants du parti socialiste à ce sujet (distribution de tract, présentation théâtrale de la roue des socialistes...). Plus spectaculaire, dans la journée de vendredi, les militants de Greenpeace ont mis en place une immense banderole sur la tour Saint-Nicolas avec le message « 85 % des électeurs PS pour la sortie du nucléaire. Et vous ? ». Dans la soirée de samedi, le même message a été projeté toujours sur la tour Saint-Nicolas.


Pour Greenpeace, la question de la transition énergétique et de la place du nucléaire en France sera déterminante lors de la campagne présidentielle. Pourtant, selon les militants, aucun des six candidats à la primaire socialiste ne propose un processus détaillé pour une sortie du nucléaire. Greenpeace demande un positionnement clair et une écoute de leur électorat… et des Français.

Rappelons que depuis le début de la catastrophe de Fukushima, l’opinion française semble avoir réalisé que le nucléaire sûr n’existe pas et n’existera jamais. En juin 2011, un sondage IFOP pour le JDD révélait que 77% des français se prononcent pour une sortie du nucléaire. Ils sont encore plus nombreux parmi les sympathisants du Parti Socialiste : dans le même sondage, 86% se sont positionnés en faveur d’une sortie du nucléaire.

Pour l’heure aucun des candidats à la primaire du Parti Socialiste, ne semble avoir compris la possibilité, la nécessité et l’urgence de sortir la France de sa dépendance au nucléaire. C’est pourtant la condition indispensable à la transition énergétique ! Il leur suffirait de faire preuve de clairvoyance en écoutant tout simplement leurs sympathisants… et d’un peu d’audace et de courage politique.

03.jpgGreenpeace entend poursuivre sa campagne d'interpellations auprès des candidats à l'élection présidentielle des autres partis politiques.

 

Quelques extraits du tract de Greenpeace :

Martine Aubry : "Il faut aller vers une sortie et cela peut prendre 20 ou 30 ans".

François Hollande : "Un candidat socialiste ne peut prétendre sortir du nucléaire."

Ségolène Royal : "Nous devons ramener le nucléaire à une énergie d'appoint."

Jean-Michel Baylet : "Une sortie radicale du nucléaire [...] n'est pas réaliste. Nous demandons un rééquilibrage vers les autres énergies."

Arnaud Montebourg : "Je souhaite le dépassement du nucléaire."

Manuel Valls : "Je défendrai [...] une sortie progressive et maîtrisée du nucléaire [...]"

 

Source : Greenpeace Poitiers

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu