Avertir le modérateur

17/06/2011

Le frelon à pattes jaunes : prédire les risques d’invasion en Europe et dans le monde

Introduit en France avant 2004, le frelon à pattes jaunes, Vespa velutina nigrithorax, s’est répandu depuis dans 39 départements français. Sa présence a été également signalée en Corée avant 2006 et en Espagne en 2010. Les données de présence de la variété nigrithorax dans sa zone d’origine (du Cachemire à la Chine) et dans sa zone d’invasion (France et Corée), ont servi de base à un travail de modélisation écologique. Réalisée par trois équipes impliquant notamment le Muséum et le CNRS, sous la direction de Claire Villemant, cette étude a permis de déterminer les zones d’acclimatation potentielle de ce frelon invasif. Les résultats montrent que son acclimatation dans le sud-ouest de la France pouvait être prédite à partir des données de l’aire d’origine, tandis que les données combinées des aires d’origine et d’invasion fournissent une meilleure prédiction de ses potentialités d’acclimatation à travers le monde. Les résultats de cette étude sont publiés cette semaine dans le journal Biological Conservation. L’arrivée de ce prédateur d’abeilles est une menace supplémentaire pour l’apiculture européenne qui souffre déjà d’une multitude de facteurs adverses.

06/06/2011

Le Gouvernement signe l’arrêt de mort de l’ours en Béarn !

Le 26 juillet 2010, Chantal Jouanno concluait 5 années de réflexion et de concertation par l’engagement de lâcher une ourse en Béarn au printemps 2011.

Bien que très insuffisant en regard de l’enjeu de la conservation de la population d’ours dans les Pyrénées, nous avions fait l’effort de faire confiance à l’engagement de l’Etat d’aller « lentement mais sûrement ».

Mais cette voie intermédiaire entre les tenants d’un véritable plan de restauration et ceux de l’extermination de l’ours, n’avait de sens qu’à la condition d’avancer, même lentement, mais sans s’arrêter.


Aujourd’hui, le Gouvernement marque une rupture avec la politique menée de manière continue par l’Etat depuis plus de 15 ans.

Lire la suite

04/06/2011

Poitiers : Greenpeace dénonce un crime en eaux profondes

01_GP_OCEAN.jpgA Poitiers, à l'Intermarché de la Demi-Lune, Greenpeace s'est mobilisée comme dans d'autres villes en France (Angers, Avignon, Brest, Marseille, Nantes...) autour des enseignes de la grande distribution et des points de vente de poissons des grandes profondeurs. Les militants sont allés à la rencontre des consommateurs, afin de leur remettre un guide conso-citoyen des espèces profondes, et de les sensibiliser à la menace qui pèse sur les océans.

Selon Greenpeace, les océans sont en train de mourir, et tout particulièrement en Europe. Pour les militants "parmi les espèces que l’on trouve sur nos étals, 9 sur 10 sont surexploitées ou au bord de la surexploitation". Ils expliquent que "si l'on continue à ce rythme, d’ici 35 ans les mers seront vides".

Lire la suite

05/02/2011

Ours : 16 000 signatures pour restaurer une population viable !

Vendredi 4 février au matin, dernier jour de la consultation publique sur le lâcher d’une ourse en Béarn, une délégation du collectif associatif « Cap-Ours » a remis au Préfet des Pyrénées-Atlantiques une pétition de 16 000 signatures lui demandant, au-delà du lâcher d’une ourse, de lancer un nouveau programme de restauration d’une population viable d’ours dans les Pyrénées et d’améliorer la protection des ours et de son habitat.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu