Avertir le modérateur

13/12/2008

Scandale financier chez Eco-Emballages : à quand la régulation des éco-organismes ?

Le Conseil d’administration d’Eco-Emballages vient d’annoncer que 60 millions d’Euros (argent public qui lui était confié) étaient actuellement investis dans des paradis fiscaux, sur des placements non sécurisés. FNE rappelle l’urgence de la mise en place d’une instance de régulation des éco-organismes.

Lire la suite

12/12/2008

Etude "incinération et dioxines" : où est-elle passée ?

Le 30 novembre 2006, l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) présentait une simple synthèse des résultats de la vaste étude épidémiologique menée sur l'imprégnation par les dioxines des populations vivant à proximité d'incinérateurs de déchets. Cette étude visait à étudier les différences de contamination entre population exposée et non exposée aux retombées des fumées. Pourtant, depuis cette présentation, soit depuis plus de deux ans, la publication de l'étude complète et définitive a toujours été reportée et n'a toujours pas eu lieu à ce jour.

Lire la suite

ECO-EMBALLAGES : 60 millions d'euros placés dans des paradis fiscaux

Paris, le 10 décembre 2008 : le ministère en charge de l'écologie tient en ce moment une réunion de crise suite à l'aveu par Eco-emballages d'un risque de perte lié au placement de 60 millions d'euros dans des paradis fiscaux. Agir pour l'environnement, le CNIID et les Amis de la Terre  part du ministère. jugent inacceptable que cet éco-organisme privé tente de s'enrichir en mettant en jeu des fonds destinés à remplir une mission d'intérêt général et demandent une sanction sévère de la part du ministère.

Lire la suite

20/11/2008

Réduction des déchets : les 3 vérités qui dérangent

Alors que débute le 22 novembre prochain la Semaine nationale de la réduction des déchets, évènement institutionnel, Agir pour l’environnement et le CNIID (Centre national d’information indépendante sur les déchets) rendent publique une enquête menée sur les freins actuels à une véritable politique de prévention des déchets ménagers en France. Ce dossier met en évidence les mécanismes de défense des intérêts des industriels et l’absence de volonté politique forte de l’Etat.

 

En effet, si à première vue la réduction des déchets fait cas de grands discours consensuels, dans les faits elle dérange des intérêts privés et ne s’applique pas facilement sur le terrain. L’enquête analyse ainsi les trois points de blocages suivants :

 

1.      L’immobilisme des industriels sur la réduction de leurs emballages

2.      Le lobbying fait par certains industriels sur les pouvoirs publics

3.      Une volonté politique déjà insuffisante dépassée par des priorités économiques

 

L’enquête menée par Agir pour l’environnement et le CNIID vise à dénoncer ces blocages et à formuler des demandes précises au Ministre en charge de l’environnement pour que la réduction des déchets ne se limite pas à une semaine par an. Clara Osadtchy d’Agir pour l’environnement rappelle que « 99% des ressources prélevées dans la nature deviennent des déchets en moins de 42 jours. »  « Nous avons aujourd’hui plus que jamais besoin d’un changement de paradigme : ne pas produire toujours plus de déchets sous prétexte qu’ils sont recyclés, mais en produire moins et gérer autrement les déchets existants par exemple grâce au réemploi », commente Wiebke Winkler du CNIID.

 

 

L'intégralité du dossier est disponible à l'adresse : www.agirpourlenvironnement.org

 

Source : Agir pour l'environnement

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu