Avertir le modérateur

02/10/2011

Nucléaire : les candidats à la présidentielle bougent sur l’énergie

nucléaire,epr,areva,mélenchon,front de gauche,manuel valls,martine aubry,ségolène royal,françois hollande,bayrou,sarkozy,borlooLe 29 août dernier, Greenpeace lancait son stress test des candidats à la présidentielle de 2012. Avec cet outil, Greenpeace met en lumière les programmes des candidats à l’élection présidentielle, potentiels ou officiels, en matière de politique énergétique. Un mois après ce lancement, les lignes ont bougé, des candidats aux primaires socialistes à JL Mélenchon, candidat du Front de Gauche, en passant par le Modem.

Lire la suite

10/09/2011

SIX MOIS APRES FUKUSHIMA...

Par Stéphen Kerckhove, délégué général d'Agir pour l'Environnement
 
La France doit sortir du nucléaire à la suite de la catastrophe de Fukushima. Lors du lancement du programme nucléaire hexagonal, les dirigeants de l’époque estimaient que la probabilité d’une catastrophe était de 1/100 000 000 par année et par réacteur. Après 32 ans d’expérience, 437 réacteurs en fonctionnement dans le monde, 3 accidents majeurs et 5 réacteurs ayant relâché quantités de radionucléides dans l’environnement, il s’avère que nous prenons le risque de subir une catastrophe majeure… une fois tous les 6 à 7 ans. Bien loin des probabilités établies pour les besoins de la cause nucléaire ! La seule réponse apportée par les « responsables » politiques tient en deux mots : « stress-test ». Mots magiques qui laisseraient supposer qu’une fois encore, le lobby nucléaire va tout prochainement nous inviter à croire qu’il est possible de gérer l’ingérable, prévoir l’imprévisible et surtout… accepter l’inacceptable !

Lire la suite

09/09/2011

Non-lieu pour le Pr. Pellerin : déni de justice et honte absolue vis-à-vis des malades de la thyroïde !

Ce mercredi 7 septembre, un non-lieu vient d’être accordé au Pr. Pierre Pellerin, artisan principal de la désinformation sur les impacts sanitaires du passage du nuage de Tchernobyl.

En 1986, par la voix de Pierre Pellerin, alors directeur du Service Central de Protection contre les Rayonnements Ionisants, l'État français a délibérément minimisé le niveau de contamination de la France par le nuage de Tchernobyl.

Alors que tous les autres pays européens, conscients des risques du cocktail mortel de radioéléments dispersés par la centrale ukrainienne, adoptaient des mesures pour protéger leurs populations, la France a propagé le message mensonger d’une absence de risques sur la santé humaine. Elle a délibérément privé les populations de mesures de protection contre la radioactivité : pas de consignes regardant la nourriture irradiée, pas d’incitation à ne pas s’exposer à la pluie radioactive ni à empêcher les enfants de jouer dans les bacs à sable, pas même de distribution de comprimés d’iode stable…

Lire la suite

30/08/2011

21 réacteurs nucléaires français dont les Amis de la Terre réclament la fermeture immédiate

Suite à la catastrophe nucléaire au Japon, dont la gravité planétaire ne cesse hélas de se confirmer et s’amplifier, les Amis de la Terre avaient cosigné en mars 2011 l’appel solennel au gouvernement français : « Nucléaire : nous voulons avoir le choix ».

Le texte intégral de l’appel, avec la liste de ses actuels signataires, est accessible sur le site du Réseau Sortir du nucléaire.

Cet appel exige en particulier "Le renoncement à la prolongation de l’exploitation des réacteurs ayant atteint ou dépassé les 30 ans de fonctionnement".

Conformément à cette exigence de renoncement à l’exploitation des réacteurs ayant atteint ou dépassé les 30 ans, les Amis de la Terre réclament donc très concrètement, et a minima :

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu