Avertir le modérateur

09/11/2011

Lettre ouverte d’Eva Joly aux syndicats de l’énergie

eva-joly.jpgParis, le 9 novembre 2011

Chers amis,

L’élection présidentielle de 2012 est l’occasion d’un grand débat sur l’avenir énergétique de la France. Un débat crucial à l’heure où la France doit choisir entre deux chemins : persister dans le choix du nucléaire ou investir dans la transition énergétique que j’appelle de mes vœux.

En tant que travailleurs, professionnels du secteur de l’énergie, vous êtes au coeur de ce nécessaire grand débat. C’est vous qu’il concerne en premier lieu. La transition énergétique dont la France a besoin ne pourra se faire qu’avec vous. Pourtant depuis plusieurs jours, les partisans du renouvellement du parc nucléaire s’évertuent à montrer cette transition comme une impasse, voire comme une menace pour vos emplois et votre activité. Ils induisent pourtant les Français en erreur.

Lire la suite

Rupture des négociations EELV/PS : une bonne chose selon Stéphane Lhomme

par Stéphane Lhomme de l'Observatoire du nucléaire

"Quelques sièges de ministres et de députés ne sauraient justifier l'abandon des valeurs écologistes.
 
La suspension des négociations entre Europe écologie - Les verts (EELV) et le PS est une bonne chose et il est souhaitable d'aboutir très vite à une rupture claire et définitive de ces négociations."

Lire la suite

Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hollande, nucléaire, epr, areva, edf | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02/10/2011

La Socatri, filiale d'Areva condamnée pour pollution des eaux sur le site du Tricastin

La cour d'appel de Nîmes a condamné la Socatri, une filiale d'Areva, pour la pollution radioactive de plusieurs cours d'eau survenue en juillet 2008. Cette décision constitue une victoire importante pour les associations mobilisées, dont les Amis de la Terre France, qui se sont portés partie civile dans ce dossier. Outre le volet juridique, elle met en lumière les failles du recours à la sous-traitance et le talon d'Achille de la filière nucléaire : la gestion des déchets radioactifs.

Lire la suite

10/09/2011

SIX MOIS APRES FUKUSHIMA...

Par Stéphen Kerckhove, délégué général d'Agir pour l'Environnement
 
La France doit sortir du nucléaire à la suite de la catastrophe de Fukushima. Lors du lancement du programme nucléaire hexagonal, les dirigeants de l’époque estimaient que la probabilité d’une catastrophe était de 1/100 000 000 par année et par réacteur. Après 32 ans d’expérience, 437 réacteurs en fonctionnement dans le monde, 3 accidents majeurs et 5 réacteurs ayant relâché quantités de radionucléides dans l’environnement, il s’avère que nous prenons le risque de subir une catastrophe majeure… une fois tous les 6 à 7 ans. Bien loin des probabilités établies pour les besoins de la cause nucléaire ! La seule réponse apportée par les « responsables » politiques tient en deux mots : « stress-test ». Mots magiques qui laisseraient supposer qu’une fois encore, le lobby nucléaire va tout prochainement nous inviter à croire qu’il est possible de gérer l’ingérable, prévoir l’imprévisible et surtout… accepter l’inacceptable !

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu