Avertir le modérateur

23/04/2011

Poitiers (86) : Stand d'information sur le nucléaire et commémoration de l'anniversaire de Tchernobyl

tcherno_01.jpgL'accident nucléaire de Tchernobyl survenu le 26 avril 1986, était jusqu'à Fukushima le pire de l'histoire. 25 ans après, Greenpeace s'est rendue en Ukraine pour effectuer des prélèvements. La nourriture y est encore fortement contaminée par le Césium 137. Preuve que le nucléaire sûr n'existe pas. Fukushima sera-t-il alors un nouveau Tchernobyl ? Ce dimanche 24 avril, les militants de Greenpeace iront à la rencontre du grand public à Poitiers, pour rappeler que le nucléaire sûr n'existe pas et que les solutions d'énergies alternatives doivent être développées.

Dimanche 24 avril - 10 heures : Marché des Couronneries - Poitiers

Source : Greenpeace Poitiers

12/12/2010

Greenpeace rhabille les agences BNP de Poitiers et d'autres villes en France !

BNP_01.jpgLa nuit dernière, les agences BNP de Poitiers et d'autres villes en France ont été rhabillées par les militants de Greenpeace de visuels qui font rêver… et qui dénoncent les investissements radioactifs de la BNP, championne du monde du nucléaire : à Jaitapur, en Inde, avec le projet de 2 EPR sur une zone sismique et au Brésil avec Angra, centrale nucléaire modèle Tchernobyl...

Parmi les cinq banques qui investissent le plus dans l’atome, figurent trois groupes français : BNP-Paribas (13,5 milliards), la Société générale (9,7 milliards) et le Crédit agricole (9,2 milliards) aux côtés de la britannique Barclays (11,5 milliards) et de l'américaine Citigroup (11,4 milliards).

BNP_04_affiche.jpg



Plus d'infos  :
http://ouvavotreargent.com/

http://www.nuclearbanks.org/

 

17/11/2010

Pollution radioactive à Golfech : EDF S.A. hors la loi, les associations portent plainte.

Les centrales nucléaires rejettent régulièrement dans l'environnement des éléments chimiques et radioactifs, ainsi que de la chaleur. Ces rejets nocifs sont théoriquement encadrés par la loi, mais EDF S.A. commet impunément des infractions, et « bricole » la loi pour l'adapter à ses besoins industriels. Parmi les derniers exemples en date, deux concernent la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne)...

Lire la suite

30/07/2010

Nucléaire français : ça sent le Roussely…

Des mesures scandaleuses pour sauver une industrie aux abois

Rendue publique ce mardi 27 juillet, une synthèse du rapport Roussely confirme ce que le Réseau "Sortir du nucléaire" affirme depuis longtemps : le bilan économique et industriel du nucléaire français est désastreux. Le rapport complet est toujours classé secret défense, certaines révélations étant manifestement inavouables aux yeux de l'Etat.

Le rapport Roussely reconnaît l’échec patent d’Areva et EDF sur les chantiers des réacteurs EPR [1]. Selon Roussely, la déroute de l’EPR est telle que "c’est la crédibilité, et donc l’existence même" de l’industrie nucléaire française qui est en jeu. Estimant que "la filière nucléaire doit atteindre une compétitivité attractive pour l’investissement privé", Roussely reconnaît que le nucléaire n’a jusqu’ici jamais été compétitif ni efficace, économiquement parlant.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu