Avertir le modérateur

26/07/2011

La France prête à financer le prochain Fukushima

Dans une lettre au Président Sarkozy (1), une centaine d'associations du monde entier demandent officiellement aujourd'hui à la France de ne pas financer le projet de centrale nucléaire en Inde à Jaitapur. Cette future installation atomique présente des risques majeurs pour la population indienne et mondiale.

Lire la suite

Alors que le Japon pourrait sortir du nucléaire, quand la France tirera-t-elle les leçons de Fukushima ?

M. Naoto Kan, premier ministre japonais, a plaidé le 13 juillet lors d'une conférence de presse en faveur d'une société sans énergie nucléaire. Alors que le Japon est durement frappé par la catastrophe de Fukushima, dont la contamination durera encore pendant plusieurs siècles, et que de nombreux citoyens et élus locaux s'opposent au redémarrage des centrales actuellement à l'arrêt, une décision de sortie du nucléaire s'impose en effet.

Lire la suite

18/06/2011

G20 agricole : Nicolas Sarkozy entendra-t-il les demandes des agriculteurs du Sud ?

Oxfam France demande à Nicolas Sarkozy et aux organisateurs de ce « G120 » d’entendre les agriculteurs des pays en développement qui représentent la majorité des victimes de la faim. A quelques jours du G20 agricole, l’organisation publie aujourd’hui une nouvelle enquête sur la nourriture menée au niveau mondial qui souligne que depuis deux ans, la hausse des prix alimentaire pousse les populations à modifier leurs habitudes alimentaires.

Lire la suite

17/06/2011

Rejet du nucléaire en Italie : La France, droit dans ses botes ?

Après l’Allemagne et la Suisse, c’est au tour de l’Italie de fermer définitivement la porte au nucléaire à la quasi-unanimité des suffrages exprimés. L’Etat français poursuit sa quête radioactive en s’isolant, jour après jour, un peu plus sur la scène internationale.

 

110614-Référendum-Italie.gifAlors que le nucléaire est dangereux, coûteux et qu’un grand nombre de pays démontre qu’il est non seulement souhaitable mais possible de sortir du nucléaire, la France préfère donner des gages au lobby nucléaire plutôt que de saisir les nombreuses opportunités nées du développement des énergies renouvelables et de la sobriété énergétique.

 

L’association Agir pour l'environnement déplore l’attitude de la France qui préfère donner des leçons énergétiques à la Terre entière plutôt que de préparer l’avenir. Droit dans sa bote, l’Italie a confirmé son refus du nucléaire. Droit dans les siennes, la France s’enferme dans une logique énergétique centralisée et rejetée par les peuples européens.

 

Il est inacceptable que l’avenir énergétique hexagonal soit préempté par quelques politiciens sous l’influence directe du lobby nucléaire. Force est de constater que le nucléaire ne résiste pas aux consultations populaires. L’élection présidentielle doit être l’occasion d’exprimer un refus du nucléaire.

 

Source : Agir pour l'environnement

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu