Avertir le modérateur

24/03/2010

Nicolas Sarkozy se dérobe et sacrifie la Taxe carbone au profit des lobbies industriels

A la suite des déclarations de son Premier ministre hier,  M. Nicolas Sarkozy confirme sans surprise l’enterrement de la taxe carbone.

Le Réseau Action Climat - France et ses associations membres sont consternés par cette dérobade officielle, 3 ans après ses déclarations sur la « révolution écologique 1 » et contestent les prétextes avancés par le Président qui de surcroit diffèrent des déclarations de son Premier ministre. La taxe carbone européenne évoquée par M. Fillon et la taxe d’ajustement aux frontières prônée par le Président sont en effet deux mesures bien distinctes.

Lire la suite

23/03/2010

L'abandon de la taxe carbone scelle la mort du Grenelle

Bandeau-CP.gif

 

Monsieur le Président,

En 2006, vous avez signé le pacte écologique. Vous vous êtes personnellement engagé à faire de la taxe carbone un des piliers de votre politique environnementale.

Or, le Premier Ministre vient d'annoncer son abandon.
La taxe carbone n'est plus, et de votre promesse, il ne reste rien.
Les associations sont scandalisées par le mépris qui caractérise cette décision.

Lire la suite

14/03/2010

Pollution sonore : Un collectif d'associations part en guerre contre les pouvoirs publics et la Sté EUROCOPTER

18 ans après le vote de la loi sur l’environnement, son décret d’application est toujours bloqué par le lobby des fabricants et utilisateurs d’hélicoptères !

 

Après dix-huit longues années d’attente, la loi de 1992 sur l’environnement et plus particulièrement son article L.571-7 portant limitation du trafic des hélicoptères, n’a jamais été appliquée. Cette loi permettait au Ministre d’État, M. Borloo de limiter le trafic des hélicoptères et les nuisances associées dans les zones à forte densité de population

Un collectif de 480 associations part en guerre contre les pouvoirs publics et la Sté EUROCOPTER, excédé par les tergiversations des uns, l’abus de pouvoir des autres.

Lire la suite

Centrale à charbon de Medupi : la France soutiendra-t-elle un projet climato-suicidaire ?

Le 23 mars prochain, la Banque mondiale décidera d'approuver ou non un prêt de 3,75 milliards de dollars en faveur de la compagnie d'électricité Eskom (Afrique du Sud), qui servira principalement à financer la construction de la gigantesque centrale à charbon de Medupi. Le projet bénéficiera à un secteur industriel largement contrôlé par des multinationales occidentales, au détriment des Sud-Africains qui en paieront le coût environnemental et social. Alors que 65 organisations de la société civile sud-africaine et une centaine d'ONG dans le monde entier s'opposent aujourd'hui à ce projet [1], les Amis de la Terre demandent à la France de se montrer à la hauteur de ses engagements en matière climatique et de développement, et de voter contre le projet au sein de la Banque mondiale.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu