Avertir le modérateur

09/01/2014

Les activateurs : Un site collaboratif sur la pratique du compostage

06.jpgLes activateurs est un site participatif et collaboratif pour échanger sur les différentes thématiques liées au compostage (individuel, collectif, autonome en établissement, lombricompostage...).

Plus qu'un simple forum, il est ouvert à tous et permet gratuitement aux participants de :

- Poser des questions à d'autres ;
- Faire état de leur expérience ;
- Élargir leurs connaissances ;
- Échanger de la documentation ;
- Proposer des groupes de travail sur un projet, une expérience, une action à mener... ;
- Créer des communautés à différentes échelles géographiques* (communale, intercommunale, départementale...) ;  
- ...

Le site est propulsé au niveau national par Compost'Age. Il a vu le jour grâce à un financement FSE dans le cadre de la mesure 4.3.2.

Voir le site "les activateurs" >>>

Voir le site de Compost'Age >>>

Source : Compost'Age

Les logos environnementaux en poche

Tous les produits de consommation que nous achetons ont des impacts sur l’environnement.

ademe,écologie,environnement,consommation,ecolabelNous pouvons les limiter en choisissant des produits portant un logo environnemental.

Il y a les incontournables comme l'Ecolabel Européen ou encore le logo AB pour Agriculture Biologique. Mais il existe, secteur par secteur, de nombreuses références toutes aussi fiables.

Pour s'y retrouver, l'ADEME propose un mémo - sorte de mini-panorama de poche - qui permet d'identifier facilement les logos disponibles sur nos achats les plus courants.

Le Mémo des logos environnementaux

Source : ADEME

Absence inhabituelle des oiseaux...

...fréquentant les mangeoires

Chardonneret.jpgEn ce début d’hiver 2013, la LPO constate une très faible présence des oiseaux de jardins venant aux mangeoires. De nombreux amoureux de la nature, surpris par ce phénomène inhabituel, contactent la LPO et son réseau, pour tenter de comprendre. La douceur exceptionnelle régnant actuellement sur le Nord de l’Europe et une reproduction durant le printemps dernier, compromise par les mauvaises conditions météorologiques, peuvent expliquer ce phénomène.

Face à l’abondance d’appels, la LPO souhaite apporter les premières réponses sur les raisons de cette absence inhabituelle d’oiseaux et invite le public à participer au programme de collecte participative « Observatoire des oiseaux des jardins » afin d’étudier les tendances d’évolution des populations d’oiseaux et les facteurs pouvant influencer celles-ci. 

Lire la suite

Les députés veulent en finir avec le principe de précaution !

Auteur : Eric FERAILLE / FRAPNA

Ils ont osé : des Députés veulent en finir avec le principe de précaution…

Arguant du fait que le principe de précaution est un frein au "progrès", notre ex-Ministre du budget Éric WOERTH s'illustre dans une croisade anti-environnementale. Ralliant un quarteron de députés, il a déposé une proposition de loi dont l'intitulé a le mérite de la clarté : Proposition de loi constitutionnelle visant à ôter au principe de précaution sa portée constitutionnelle.

Nous ne sommes pas surpris de trouver parmi les signataires rhônalpins Bernard ACCOYER (Haute-Savoie), Hervé GAYMARD (Savoie) ou Charles DE LA VERPILLIERE (Ain), qui ont le mérite de la constance de leur position !

Il est, en revanche, plus étonnant de trouver parmi les signataires Damien ABAD et Etienne BLANC, deux députés de l'Ain s'affichant comme farouchement opposés à l'exploitation des hydrocarbures non-conventionnels dans leur circonscription. Nous y trouvons aussi avec surprise le député de l'Isère Alain MOYNE-BRESSAN qui nous fit l'honneur de sa présence aux 40 ans de la FRAPNA...

Cette gesticulation parlementaire est à mettre dans un contexte global de tentative de "détricotage" des avancées environnementales majeures de la dernière décennie, à savoir la Charte constitutionnelle puis les lois Grenelle. Ces mêmes députés, qui appartenaient à la majorité de l'époque, ont pourtant voté à la fois la Charte et les lois Grenelle, et ce sont ces mêmes députés qui ont le culot de se demander pourquoi les citoyens ne font plus confiance aux politiques ? Eh bien, la réponse est là, criante : lorsqu'on tient un double langage, lorsque que l'on s'oppose à l'exploitation des hydrocarbures non-conventionnels dans sa circonscription et que l'on attaque le principe de précaution à Paris, comment être crédible ? Et cela vaut aussi bien à droite qu'à gauche. Qui a oublié le spectaculaire revirement d'Arnaud MONTEBOURG, qui fut un des champions de la lutte contre l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels et qui plaide maintenant avec ardeur pour leur exploitation ?

Il est toutefois rassurant de constater que la majorité des parlementaires d'opposition de notre région ne s'est pas ralliée à cette proposition d’Éric WOERTH. C'est aussi l'occasion de nous rappeler qu'à l'UMP comme au PS, il y a des députés sincèrement convaincus de la gravité de la crise environnementale et de la nécessité d'un cadre législatif pour protéger les populations des dommages collatéraux des activités lucratives. C'est bien là le but du principe de précaution, Mesdames et Messieurs les parlementaires et élus de tous bords : protéger les populations. Oui, vous avez bien lu, c'est de l'Homme qu'il s'agit et pas de la protection des petits oiseaux et des petites fleurs à laquelle on aime tant nous réduire !

Signataires rhônalpins de la Proposition de loi constitutionnelle visant à ôter au principe de précaution sa portée constitutionnelle :
Ain : Damien ABAD, Étienne BLANC, Charles DE LAVERPILLIERE.
Isère : Jean-Pierre BARBIER et Alain MOYNE-BRESSAN.
Rhône : Philippe COCHET, Dominique NACHURY, Patrice VERCHERE.
Savoie : Hervé GAYMARD.
Haute-Savoie : Bernard ACCOYER, Marc FRANCINA, Sophie DION.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu