Avertir le modérateur

15/11/2011

EPR : Hollande doit s'engager à arrêter le chantier maudit !

Communiqué > Réseau Sortir du Nucléaire

Le démenti qu'EDF a cru bon d'adresser aux médias, suite aux révélations du quotidien La Tribune ce lundi 14 novembre, ne trompe personne : l'électricien français compte enterrer au plus vite le réacteur EPR (1). Dans le même temps, François Hollande, candidat officiel du Parti Socialiste aux présidentielles de 2012, en pleines tractations avec Europe-Écologie Les Verts pour trouver un éventuel accord électoral, défend bec et ongles l'achèvement du chantier maudit de l'EPR de Flamanville. M. Hollande va-t-il persister à ressusciter ce réacteur mort-né, qui cumule les risques, les années de retard et les milliards de surcoût ?

Lire la suite

10/11/2011

Accords Parti-Socialiste/Europe Écologie Les Verts : l'EPR de trop

Europe-Écologie Les Verts et le Parti Socialiste se sont donnés jusqu'au 19 novembre pour parvenir à un éventuel accord électoral. Prétextant de la pseudo faiblesse électorale d’Eva Joly, le Parti Socialiste s’apprête à enterrer l’idée d’une sortie du nucléaire. En annonçant lundi soir la poursuite du chantier EPR de Flamanville, le candidat socialiste, pourtant assez critique sur l’énergie nucléaire après la catastrophe de Fukushima, s’enferre dans un discours passéiste et ringard. Une position inacceptable pour le Réseau "Sortir du nucléaire".

Lire la suite

09/11/2011

Pour EDF, c’est le nucléaire ou le néant !

L’offensive est de taille, les déclarations s’enchaînent. Nicolas Sarkozy déclarait hier qu’ « en tant que chef d’Etat, il ne reviendrait jamais sur le nucléaire ». Dans le même temps, Henri Proglio déclarait par voie de presse qu’en cas de sortie du nucléaire, le prix de l’électricité allait doubler. Et ce matin, le même patron d’EDF faisait la une du Parisien avec des « déclarations chocs » annonçant qu’une sortie du nucléaire signifie la destruction d’1 million d’emplois. L’électricien français joue sur la peur et promet l’apocalypse en cas de sortie du nucléaire.

Lire la suite

03/05/2011

Nucléaire : violences sur les militants de Greenpeace !

Hier dans la soirée, les premiers activistes de Greenpeace ayant participé au blocage du chantier EPR de Flamanville sont sortis de garde à vue. Avec un bilan inquiétant : au moins quatre d’entre eux ont subi des violences de la part des forces de l’ordre au moment où ils ont été délogés : un militant a reçu deux décharges de Taser, trois autres ont été frappés et portent des stigmates (œil au beurre noir, dent ébréchée). Greenpeace condamne ses violences perpétrées sur des militants non-violents et demande aux autorités de s’expliquer.

Hier soir, pourtant, la gendarmerie déclarait à l’AFP : « l’évacuation s'est déroulée sans incident ».

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu