Avertir le modérateur

05/05/2008

Une nouvelle campagne de Survival vise la compagnie minière britannique Vedanta

Survival International lance une nouvelle campagne visant la compagnie britannique FTSE-100 Vedanta dont le projet d’exploitation d’une mine dans une montage sacrée en Inde anéantira la tribu isolée des Dongria Kondh. Vedanta est la propriété du milliardaire indien basé à Londres Anil Agarwal.

Survival fait pression sur ses actionnaires qui incluent les compagnies britanniques Coutts Bank, Standard Life, Barclays Bank, Abbey National, HSBC, Middlebrough et Wolverhampton Councils afin qu’ils se retirent dans le cas où Vedanta persiste dans son projet.

Sterlite, la filiale de Vedanta attend actuellement l’autorisation de la Cour Suprême indienne pour exploiter une mine de bauxite dans la montagne Niyamgiri dans l’Orissa, en Inde orientale. La décision de la Cour est imminente.

Les Dongria Kondh, qui représentent une population de 8000 personnes sont l’une des tribus les plus isolées de l’Inde. Ils s’opposent avec véhémence à la mine qui, disent-ils, leur fera définitivement perdre leur mode de vie. La mine gigantesque à ciel ouvert projetée par Sterlite détruira une vaste étendue de forêt primaire ainsi qu’une grande partie de la montagne Niyamgiri. Depuis des temps immémoriaux, les Dongria Kondh vivent sur cette montagne qu’ils considèrent comme un site sacré, ils cultivent sur ses versants et cueillent des fruits sauvages dans ses forêts denses.

La Norvège a déjà exclu Vedanta de ses fonds nationaux d’investissement ‘en raison du risque inacceptable de complicité à de graves dommages environnementaux présents et à venir et à des violations systématiques des droits de l’homme’.

Dandu Sikaka, une femme Dongria Kondh a déclaré : ‘Nous ne pouvons vivre sans notre montagne sacrée. Nous avons besoin de Niyamgiri et Niyamgiri a besoin de nous’.

Rahul Gandhi, secrétaire général du parti du Congrès au pouvoir s’est également élevé contre la mine.

Stephen Corry, directeur de Survival a déclaré aujourd’hui : ‘Les personnes attentives aux droits de l’homme devraient boycotter les compagnies britanniques qui spolient les peuples indigènes. Elles devraient s’abstenir d’acquérir leurs actions. Le temps des compagnies qui s’abritaient avec succès derrière les législations locales en violant le droit international est révolu. ‘Vedanta’, la recherche du divin à travers la connaissance, est l’un des grands principes religieux hindouistes – quel paradoxe qu’une compagnie portant ce nom détruise l’une des tribus indiennes les plus mystiques’.
 
Communiqué : Survival 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu