Avertir le modérateur

06/06/2013

UE –: Le faux retrait de Monsanto du marché européen des OGM

Dans une interview accordée au journal Investigative Reporting Denmark, Brandon Mitchener, responsable de Monsanto pour les relations publiques en Europe et au Moyen-Orient, annonce que dans l’Union européenne, Monsanto va « se concentrer entièrement sur les cultures hybrides, conventionnelles, normales. Et c’est tout ce que nous vendrons, sauf en Espagne et au Portugal où les cultures GM sont acceptées ». Comme nous allons le voir, cette annonce ne doit pas être lue comme un retrait de l’entreprise du marché des OGM en Europe. Après la mobilisation mondiale du 25 mai contre Monsanto qui a rassemblé plus de deux millions de personnes), l’entreprise joue en effet la carte de la communication qui, en étant mal comprise, pourrait laisser croire à son retrait effectif du marché. Or, cette annonce n’aura concrètement aucune conséquence pratique quant aux demandes d’autorisation ou en disponibilité de semences GM en Europe. Cela ne change donc rien à la présence de Monsanto sur ce marché.

Lire la suite

25/10/2012

OGM : des évaluations désastreuses et un débat mal posé

Le débat sur l’innocuité des OGM est au premier plan. L’étude menée par Gilles-Eric Séralini et publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology, a déchaîné une polémique tous azimuts. Inf’OGM ne se prononce pas sur la validité de cette étude. Inf’OGM souhaite en revanche faire le point sur certaines demandes que cette publication, et les nombreuses réactions qu’elle a provoquées, font émerger.

Lire la suite

04/06/2011

Poitiers : Procès des faucheurs volontaires le 14 juin

ogmlogo_encadre.jpgCe procès fait suite à l’action nationale de fauchage de parcelles d’essais de maïs OGM Monsanto à Valdivienne et Civaux, le 15 août 2008.

Parmi les (150) participants à ces fauchages, huit sont convoqués à comparaître, devant le tribunal de Poitiers, pour avoir détruit des cultures d’organismes génétiquement modifiés autorisées aux fins de mise sur le marché (essais de maïs MON810).

Lire la suite

18/01/2011

OGM - L’AFBV reconnue coupable de diffamation à l’encontre de G.-E. Séralini

Le mardi 18 janvier, le tribunal de Paris a rendu son délibéré dans le procès qui opposait Gilles-Eric Séralini, chercheur en biologie moléculaire à l’Université de Caen et Président du Conseil Scientifique du CRIIGEN [1], et l’Association française des biotechnologies végétales (AFBV), présidée par Marc Fellous. Le tribunal a condamné l’AFBV à 1000 euros d’amende avec sursis, un euro de dommages et intérêts (ce qui avait été demandé) et 4000 euros de frais de justice.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu