Avertir le modérateur

26/11/2009

Une boutique en ligne pour un Noël écologique

noel_ecologique.jpgLes fêtes de fin d’année sont un moment de partage et de fraternité avec sa famille et ses proches. Mais c’est aussi une période de surconsommation qui entraîne également une consommation accrue de ressources et d’énergie.

Afin de diminuer son impact sur la planète, la boutique en ligne « Ecolable » permet de passer un Noël plus écologique et propose des éco-produits. Les produits de cette boutique ont été sélectionnés pour réduire son empreinte écologique (bio, équitable, terroir…). Beaucoup de produits respectueux de l'environnement, naturels sains ou issus du commerce équitable sont en ligne.

Pourquoi ne pas profiter de Noël pour sensibiliser ses proches à d’autres modes de consommation ? Chacun peut agir pour protéger la nature, et consommer de manière responsable et éco-citoyenne et devenir un consommacteur pour peser sur l'offre des producteurs.

Source : Ecolable

05/12/2008

Greenpeace sort son guide pour un noël sans OGM

2804787.jpgGreenpeace publie aujourd'hui un guide des produits avec et sans OGM centré sur les produits symboliques des fêtes de fin d'année. Foies gras, saumons d'élevages, volailles, fromages sont passés au crible. Le marché se partage clairement entre les filières dont les animaux sont nourris aux OGM et celles qui font l'effort de les exclure : le bio, certaines AOC et labels de qualité... De nombreux fromages AOC (Cantal, Reblochon, Comté ou Gruyère) ont fait cette démarche, ainsi que de gros producteurs de volailles comme Loué. En revanche, on ne peut que regretter que des groupes comme Doux, Riches Monts ou Fauchon restent sourds aux demandes des consommateurs.

Lire la suite

28/11/2008

Pollution lumineuse à Paris

La Ville-lumière sait éteindre les siennes !

A l’initiative du Groupe des Verts, la Mairie de Paris vient d’adopter un vœu relatif aux économies d’énergie liées aux illuminations de Noël.

Ce vœu stipule, notamment, que les illuminations de Noël devront être démontées au plus tard à la mi-janvier et qu’elles ne pourront être allumées qu’entre la tombée de la nuit et minuit.

Agir pour l'Environnement se félicite que la Ville de Paris ait adopté un vœu de bon sens qui permettra de faire des économies d’énergie et se traduiront par des économies budgétaires.

Selon Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l'Environnement, « ce vœu, adopté en pleine période de pics de consommation électrique, est une invite à la responsabilité individuelle et collective qui devrait inspirer les autres villes de France. Que la Ville-lumière sache éteindre les siennes est la preuve que le degré de convivialité des fêtes de fin d’année ne peut durablement être proportionnel au gaspillage énergétique résultant d’un nombre toujours plus grand d’ampoules allumées. »

Dans le cadre de la campagne « Illuminations de Noël : le grand gaspillage ! », Agir pour l’Environnement, en partenariat avec le Réseau Action Climat, le Réseau Sortir du Nucléaire et l’Association Nationale de la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne, relève que chaque kWh supplémentaire utilisé pour l’éclairage en période de pointe de consommation a un bilan carbone avoisinant les 600 grammes de CO2. En moins de 10 ans, les points lumineux ont cru de plus de 30% en France.

Face à cette explosion lumineuse, les collectivités locales doivent s’engager à réduire significativement dans le temps et dans l’espace cette pollution lumineuse qui a un impact significatif sur la biodiversité nocturne.

Source : Agir pour l'environnement

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu