Avertir le modérateur

24/12/2008

Les cinq plus importantes actualités indigènes de l'année 2008 selon Survival

L’événement le plus marquant de l'année a été la diffusion des photos d'une tribu isolée à la frontière entre le Brésil et le Pérou. Les photos qui ont fait la une des médias internationaux ont été publiées afin d'attirer l'attention sur l'exploitation forestière illégale forçant les Indiens isolés à fuir le Pérou pour se réfugier au Brésil – faisant d'eux les premiers 'réfugiés isolés'. (voir : http://www.survivalfrance.org/actu/3359)

Lire la suite

20/06/2008

Pérou : Une commission gouvernementale enquête sur les Indiens isolés

Pressé d'agir par l'opinion publique internationale qui s’est massivement mobilisée en faveur des Indiens isolés, le gouvernement péruvien vient de dépêcher une mission d’enquête dans une région reculée d'Amazonie.

Cette mission est la réponse du gouvernement péruvien à la récente publication de photos spectaculaires d'Indiens isolés prises au Brésil, près de la frontière péruvienne, qui ont fait la une des médias internationaux.

Il est probable que les Indiens photographiés par les fonctionnaires brésiliens vivent au Brésil de manière permanente, mais cette découverte a suscité de vives inquiétudes quant à l'impact de l'exploitation forestière illégale au Pérou sur les Indiens isolés vivant près de la frontière brésilienne.

On estime qu'environ 500 Indiens isolés vivent dans la région. Les autorités brésiliennes ont indiqué avoir déjà repéré des Indiens péruviens passer la frontière vers le Brésil, fuyant l'invasion de bûcherons illégaux sur leur territoire.

Plus de 1 300 lettres de protestation émanant du monde entier ont été adressées ces dernières semaines au gouvernement péruvien pour l'exhorter à mettre un terme à l'exploitation forestière illégale. Certains fonctionnaires en charge de la protection de cette zone reculée seraient eux-mêmes impliqués dans ce trafic.

Le chef du département péruvien des affaires indiennes (DGPOA) qui a envoyé la mission d’enquête en Amazonie, a déclaré à Survival : "Je tiens à féliciter votre organisation pour son combat en faveur Indiens isolés".

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "Le fait que le gouvernement péruvien ait envoyé une mission d’enquête en Amazonie confirme le pouvoir considérable de l’opinion publique sur les gouvernements. Mais nous serons très attentifs aux conclusions de cette enquête afin d'être certains qu'il ne s'agit pas d'un simple effet d'annonce".

Pour en savoir plus sur les Indiens isolés au Pérou : http://www.survivalfrance.org/peuples/indiensisoles
 
Source : Survival

Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pérou, indiens, brésil, forêt | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

29/05/2008

Pérou : une compagnie française mise en cause par les Indiens

Au Pérou, Perenco, une compagnie française, est impliquée dans une bataille judiciaire qui l'oppose à une organisation indigène à propos d'un projet d'exploitation pétrolière dans des zones forestières habitées par des Indiens isolés d'Amazonie. Une audience se tiendra demain 30 mai.

Cette compagnie est présente dans une partie de l'Amazonie péruvienne où vivent au moins deux groupes d'Indiens isolés. Cette zone est susceptible de receler l'un des plus importants gisements pétroliers découverts au Pérou depuis 30 ans et le président péruvien Alan Garcia a exprimé son souhait de voir l'économie nationale transformée par cette découverte.

L'affaire a été menée devant les tribunaux par l'AIDESEP, l'organisation des Indiens d'Amazonie péruvienne, qui appelle le juge à interdire à Perenco et d'autres compagnies d'exploiter le pétrole dans cette région.

Perenco a acquis le droit de mener des opérations au Pérou après avoir pris le contrôle, en début d'année, de la compagnie américaine Barrett Resources. Cette dernière s'était déjà attiré les foudres des Indiens après avoir rendu publique son intention de "communiquer" avec les groupes isolés à l'aide de mégaphones s'ils venaient à attaquer ses employés.

N’étant pas immunisés contre les maladies importées de l'extérieur, les Indiens isolés sont particulièrement vulnérables à toute forme de contact, même bref, et il n’est pas rare qu’après un premier contact plus de 50% de la population disparaisse. Malgré ce danger et sans tenir compte de la législation internationale qui reconnaît les peuples indigènes comme les occupants légitimes de leur territoire, Perenco continue ses activités dans ces zones sensibles.

Stephen Corry, directeur général de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "La compagnie Perenco doit prendre conscience des conséquences catastrophiques de ses activités sur les Indiens isolés. Sa présence constitue une violation de la législation internationale concernant les peuples indigènes que le Pérou a ratifiée. Cette terre appartient aux Indiens. Elle doit se retirer immédiatement."
 
Communiqué Survival 

10/05/2008

Pérou : Une compagnie pétrolière française sur les terres d'Indiens isolés

Le gouvernement péruvien a renoncé à ouvrir les réserves d'Indiens isolés à l'exploration pétrolière. Aucune réserve où vivent des Indiens isolés n'est incluse dans les dernières concessions annoncées cette semaine.

Ce geste semble répondre au flot de critiques exprimées par Survival et les organisations indiennes péruviennes. En raison du danger que représente l’exploration pétrolière pour ces Indiens, Survival avait exhorté le gouvernement péruvien à interdire l’exploration pétrolière dans ces territoires.

Cette décision représente un revirement radical pour Perupetro, la compagnie pétrolière d'Etat responsable des droits d'exploration. Un porte-parole de Perupetro avait en effet récemment prétendu que les Indiens isolés n'existaient pas et qu’en conséquence, l'exploration pétrolière sur leurs territoires serait autorisée.

Perupetro a annoncé cette semaine qu'aucune des nouvelles concessions ne porterait sur les "réserves des Indiens isolés afin d'éviter les confrontations avec les communautés locales et les organisations écologiques".

Pourtant, des Indiens isolés vivent sur une partie de l'une des nouvelles concessions (mais ces terres ne sont pas reconnues comme réserve), et l'exploration du gaz et du pétrole demeure une grande menace pour les Indiens sur l'ensemble du territoire péruvien. La compagnie française Perenco vient d'acquérir des droits d’exploitation dans le nord de l'Amazonie péruvienne où vivent au moins deux groupes d'Indiens isolés et les compagnies Repsol-YPF, Petrolifera ainsi qu'un consortium mené par Pluspetrol exploitent des zones habitées par les Indiens.

Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd'hui : "La décision de Perupetro est la bonne, à la fois sur le plan légal et humanitaire, et nous espérons qu’elle sera définitive. Pourtant, l'exploration pétrolière qui a toujours cours dans d'autres régions habitées par des Indiens isolés doit être interdite et les compagnies devraient s'en retirer, conformément au droit international ".

Pour en savoir plus sur les Indiens isolés au Pérou :
http://www.survivalfrance.org/peuples/indiensisoles
 
Communiqué : Survival 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu