Avertir le modérateur

03/01/2011

Wikileaks : les OGM au menu des diplomates américains en Europe

Il fallait s’y attendre, la fuite des quelques 250 000 documents diplomatiques sur le site Wikileaks révèle certains aspects de la politique environnementale américaine … et européenne !

Lire la suite

15/11/2010

Gouvernement Fillon III : le ministère de l'écologie amaigri et sans énergie

Le Réseau Action Climat - France et le CLER dénoncent la perte du titre de Ministère d'État pour le nouveau ministère de l'écologie ainsi que la réduction de son périmètre d'actions avec notamment la perte de la compétence « énergie ».

Lire la suite

20/11/2008

Réduction des déchets : les 3 vérités qui dérangent

Alors que débute le 22 novembre prochain la Semaine nationale de la réduction des déchets, évènement institutionnel, Agir pour l’environnement et le CNIID (Centre national d’information indépendante sur les déchets) rendent publique une enquête menée sur les freins actuels à une véritable politique de prévention des déchets ménagers en France. Ce dossier met en évidence les mécanismes de défense des intérêts des industriels et l’absence de volonté politique forte de l’Etat.

 

En effet, si à première vue la réduction des déchets fait cas de grands discours consensuels, dans les faits elle dérange des intérêts privés et ne s’applique pas facilement sur le terrain. L’enquête analyse ainsi les trois points de blocages suivants :

 

1.      L’immobilisme des industriels sur la réduction de leurs emballages

2.      Le lobbying fait par certains industriels sur les pouvoirs publics

3.      Une volonté politique déjà insuffisante dépassée par des priorités économiques

 

L’enquête menée par Agir pour l’environnement et le CNIID vise à dénoncer ces blocages et à formuler des demandes précises au Ministre en charge de l’environnement pour que la réduction des déchets ne se limite pas à une semaine par an. Clara Osadtchy d’Agir pour l’environnement rappelle que « 99% des ressources prélevées dans la nature deviennent des déchets en moins de 42 jours. »  « Nous avons aujourd’hui plus que jamais besoin d’un changement de paradigme : ne pas produire toujours plus de déchets sous prétexte qu’ils sont recyclés, mais en produire moins et gérer autrement les déchets existants par exemple grâce au réemploi », commente Wiebke Winkler du CNIID.

 

 

L'intégralité du dossier est disponible à l'adresse : www.agirpourlenvironnement.org

 

Source : Agir pour l'environnement

20/09/2008

Energie : « Des solutions existent et ça marche! »

Chantal JOUANNO, Présidente de l’ADEME, nous donne un avant-goût de la Semaine des énergies renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l’énergie. L’événement qui se tiendra du 17 au 22 novembre 2008 au CNIT Paris – La Défense, sera l’occasion pour tous de constater que des solutions existent pour réduire nos émissions de CO2 et bâtir un mix énergétique performant.

 

Quelle est cette ère nouvelle dans laquelle l’ADEME nous invite à nous engager ?

CJ : Il s’agit de l’ère nouvelle que le Grenelle de l’environnement a ouverte, celle de l’action qui permettra de produire et consommer l’énergie autrement. Le temps du doute et de l’attentisme est maintenant révolu.

 

Quelle est la clé de ce changement ?

CJ : L’une des solutions, pour réduire nos émissions de CO2 et bâtir un mix énergétique performant, est de développer massivement les énergies renouvelables. Elles sont désormais incontournables, dans le secteur du bâtiment notamment, pour rénover le parc existant et construire des bâtiments à énergie positive. Pour nos régions, les énergies renouvelables représentent un atout considérable pour un aménagement et un développement économique et industriel durables. Elles sont aussi synonymes d’innovation, de créativité et constituent un gisement de métiers et d’emplois nouveaux.

 

Quel est le rôle de l’ADEME dans la réalisation de ces objectifs?

CJ : L’ADEME, forte de son expérience et de sa capacité d’expertise, accompagne cette évolution et souhaite engager une révolution des comportements et des habitudes tant chez les particuliers que chez les professionnels et les collectivités locales.
C’est d’ailleurs dans cette optique qu’elle organise, avec ses partenaires, la Semaine des énergies renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l’énergie, du 17 au 22 novembre 2008 au CNIT Paris - La Défense.

 

Quel message l’ADEME veut-elle faire passer à travers cette importante opération ?

CJ : L’ADEME souhaite montrer que des solutions existent et que ça marche ! Les 9 colloques et conférences, grands rendez-vous nationaux et européens, feront la part belle aux retours d’expériences et exemples concrets et vécus. L’objectif est aussi de présenter un état des lieux du développement des filières et marchés, de répertorier les moyens et outils à disposition et de mettre en relation décideurs, publics et privés, et professionnels. Ces derniers n’auront qu’à faire quelques mètres pour rencontrer les exposants au Salon international des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie, le SIREME, organisé en parallèle des conférences. Surtout, l’ADEME veut contribuer concrètement, au plus près des réalités du terrain, à tracer la voie en délivrant sa méthode et son expérience.

 

Extrait du site Energie : changeons d'ère !

Source : ADEME

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu