Avertir le modérateur

05/05/2008

Le 18 mai, participez à l’enquête patrimoniale des Refuges LPO !

Le 18 mai prochain, la LPO invite les propriétaires de Refuges à participer à la troisième enquête patrimoniale qui leur est consacrée. Lancé pour la première fois en 2004, ce comptage, simple à réaliser, permet d'évaluer la richesse écologique du réseau Refuges et d’effectuer un suivi des populations d’oiseaux communs. Pour participer, rien de plus simple : il vous suffit d’observer les oiseaux du jardin pendant une demi-heure et de noter les espèces que vous voyez !

 

Avec près de 13 000 Refuges, totalisant une superficie de plus de 30 000 hectares, la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) anime le premier réseau de "Jardins de nature" en France.

Ce réseau représente une formidable opportunité de collecter des données naturalistes sur l’ensemble du territoire national, notamment sur des zones peu prospectées.

La LPO a donc lancé au printemps 2004 une enquête de science participative bisannuelle intitulée « Enquête patrimoniale des oiseaux communs ». Cette opération consiste à inciter chaque propriétaire de Refuge à participer à la mise en place et au développement d’un observatoire de la biodiversité en comptabilisant les espèces communes présentes dans son Refuge.

Depuis, l’opération reconduite en 2006 connaît un franc succès avec une participation moyenne de 2 500 personnes par session.

 

Pour l’édition 2008, chaque propriétaire de Refuge a reçu un mini-guide d’identification permettant de reconnaître les 40 espèces d’oiseaux les plus communes des jardins ainsi qu’un formulaire de comptage à compléter.

Il suffira ensuite, d’observer l’avifaune, le 18 mai prochai, pendant une demi-heure de préférence le matin, afin d’indiquer les effectifs de chaque espèce identifiée, et de noter si celle-ci niche sur le Refuge.

 

L’enquête patrimoniale 2006, consacrée à l’observation d‘une vingtaine d’espèces d’oiseaux communs en période de reproduction, a permis d’en identifier en tout 157, soit près de la moitié de celles nichant en France.

Parmi les oiseaux les plus fréquemment notés figuraient le merle noir, la mésange charbonnière et le moineau domestique. Au-delà des données ornithologiques, des observations relatives à la présence de mammifères (13,2 % des données), de reptiles et d’amphibiens (12,1 % des données), et d’insectes (2,1 % des données) ont aussi été effectuées.

 

Parce qu’ils sont faciles à observer et à reconnaître, les oiseaux sont d’excellents indicateurs de la diversité biologique des milieux. Grâce aux données que les propriétaires de Refuges nous transmettrons, nous pourrons évaluer la richesse écologique du réseau des Refuges LPO et, sur le long terme, mettre en place un suivi régulier des espèces les plus communes afin de mieux les protéger. Alors, rejoignez notre réseau de Jardins de nature et participez à notre enquête patrimoniale !

 

 

Allain Bougrain Dubourg

Président de la LPO
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu