Avertir le modérateur

08/11/2009

Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce une situation périlleuse à la centrale nucléaire du Tricastin

- Une barre de combustible nucléaire reste suspendue audessus du cœur du réacteur pour la 3° fois en quelques mois.

- La vétusté et la dégradation du parc nucléaire français va aboutir à des pénuries d'électricité… ou à des accidents.

Lire la suite

12/11/2008

Fuite de Bore au Tricastin : Le Réseau "Sortir du nucléaire" conteste les communiqués des autorités

Le Réseau "Sortir du nucléaire" proteste contre la communication lénifiante mise en place par les autorités suite à la fuite de Bore survenue sur le site du Tricastin, et provenant de l'usine Eurodif-AREVA.

En effet, la Préfecture de la Drôme écrit dans son communiqué : "Dans la Gaffière, à la limite du site, le prélèvement effectué à 18 heures, faisait état d'un taux de 0,2 milligrammes de bore par litre, soit en deçà de la norme sanitaire de potabilité qui est de 1 milligramme par litre".

Mais :

- l'heure et la durée de la fuite ne sont pas révélés : la contamination a pu être bien plus forte que le chiffre annoncé officiellement ;
- une contamination est dangereuse même si elle est "en deçà de la norme sanitaire de potabilité". Il est injustifiable de faire passer cette norme comme une forme d'autorisation de contaminer jusqu'à cette limite.
- il n'est pas impossible que de fortes concentrations de Bore existent ici où là et en particulier dans les puits des personnes privées, comme ce fut le cas après la fameuse fuite d'uranium du 7 juillet.

Par ailleurs, la Préfecture écrit "Il s'agit là d'un événement à caractère chimique et non radioactif" comme si cela rendait la pollution plus acceptable. Or, il est avéré que l'industrie nucléaire est un des pires pollueurs chimiques de France, avec des conséquences non connues... puisque aucune étude globale n'a été menée sur cette question.

Il est d'ailleurs avéré que le Bore peut avoir des effets toxiques non négigeables sur les êtres humains. La communication lénifiante des autorités en est encore plus inacceptable.

Source: Réseau Sortir du Nucléaire

23/10/2008

Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle à manifester samedi à 14h30 à Tricastin

- Un nouvel évènement grave est en cours depuis le 8 septembre à la centrale du Tricastin
- Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle à manifester avec le Collectif antinucléaire 84



Depuis le 8 septembre, suite à l'ouverture de la cuve du réacteur n°2 de la centrale nucléaire du Tricastin, deux barres de combustible nucléaire sont accrochées sous le couvercle de cette cuve et restent depuis suspendues au dessus des 155 autres barres du coeur du réacteur. Cette situation, totalement anormale, est porteuse de dangers importants. (**)

Par ailleurs, les évènements de cet été, comme la fameuse fuite d'uranium du 8 juillet, ne sont pas à ranger parmi les affaires classées : la menace nucléaire est plus présente que jamais… au Tricastin et partout où se trouvent des installations nucléaires.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les citoyens à manifester avec le Collectif antinucléaire 84 le samedi 25 octobre à Tricastin. En participant à cette initiative, il s'agit de rappeler que les incidents et accidents nucléaires qui ont frappé la France et l'Europe ces dernières semaines (***) sont des avertissements : une véritable catastrophe, comparable à celle de Tchernobyl, peut se produire à chaque instant.

Par ailleurs, l'industrie nucléaire produit continuellement des déchets radioactifs qui vont rester dangereux pendant des millions d'années et qui, avec le démantèlement des installations nucléaires, représentent une facture immense… qui va être en grande partie léguée à nos enfants.

Enfin, le nucléaire n'est jamais demandé par les peuples mais est au contraire promu principalement par des dictateurs ou des dirigeants politiques habitués à imposer leurs choix : Bush, Poutine, Hu Jintao (Chine), Amaninedjad (Iran), Kadhafi, Berlusconi, Sarkozy, etc. Le nucléaire ne nuit pas seulement à l'environnement et aux êtres vivants mais aussi à la démocratie.



(*) Marche Tricastin-Bollène - Rassemblement 14h30 devant la centrale nucléaire du Tricastin

(**) Le Réseau "Sortir du nucléaire" a demandé aux autorités de rendre publique la date de l'intervention très risquée d'EDF mais, une fois de plus, la "transparence" n'existe pas dès qu'il s'agit de nucléaire.

(***) Belgique : accident de niveau 3 le 24 août à l'Institut des radioéléments (IRE) de Fleurus. Espagne : important incendie le 24 août à la centrale nucléaire Vandellos II. Allemagne : contamination de grande ampleur à Asse dans une mine de sel où sont stockés 126 000 fûts de déchets nucléaires. Autriche : incident le 3 août dans les laboratoires de l'AIEA. Ukraine : une fuite d'eau radioactive à la centrale nucléaire de Rivné le 10 juin. Slovénie : une fuite radioactive le 4 juin à la centrale nucléaire de Krsko a entraîné une alerte européenne.


Communiqué du réseau Sortir du Nucléaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu