Avertir le modérateur

20/08/2008

Grâce à un programme européen « LIFE Nature », le vautour percnoptère regagne du terrain dans le Sud-est de la France

Alors que l’avenir des vautours en Europe semble aujourd’hui plus qu’incertain, le vautour percnoptère fait figure d’exception. Sur notre territoire, ses effectifs gagnent du terrain, grâce, notamment, à un programme LIFE Nature engagé en sa faveur dans le Sud-est de la France. Arrivé à son terme, ce dernier présente des résultats encourageants.


Ce programme européen a été mis en œuvre pour éviter la disparition d’un des deux noyaux (Sud-est) de la population française de vautours percnoptères, encourager le retour d’individus et l’installation de couples dans les sites où il avait disparu. En effet, alors que le noyau pyrénéen semblait stable avec 50 à 60 couples, celui situé dans le Sud-est a connu un déclin de 50 % en 50 ans. Il était donc urgent d’agir.


Au terme de cinq d’actions, ce programme financé par la Commission Européenne et coordonné par la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), avec la participation de partenaires techniques, scientifiques et financiers, a atteint tous ses objectifs avec :

- l’installation de 13 nouveaux couples dans le sud est de la France, dont 8 dans les zones d’intervention du LIFE, ce qui porte leur nombre de 23 en 2002 à 36 en 2007 ;

- la restauration des ressources alimentaires de l’espèce : avec la construction de 42 placettes d’alimentation et la distribution de plus de 143 000 kg de denrées alimentaires sur les 54 aires de nourrissage présentes dans les zones d’intervention du Life ;

- la pérennisation des actions : avec la désignation de deux nouvelles Zone de Protection Spéciale (ZPS) (« Garrigues de Lussan », « Alpilles ») et l’extension de trois autres (« Basse Ardèche », « Marais entre Crau et Grand Rhône », « Pays de Sault) ;

- la valorisation des actions : avec plus de 440 animations sur les enjeux de préservation de l’espèce (soit 15 animations par an et par site en moyenne) pour un auditoire de plus de 10 000 personnes ;

- les opérations de suivi et de surveillance : de l’attractivité des placettes d’alimentation (plus de 5 400 photographies du vautour percnoptère), des aires de reproduction (plus de 11 300 heures de mobilisation assurées par plus de 120 surveillants).


Ce programme a donc permis d’enrayer la baisse des effectifs du vautour percnoptère, de favoriser son retour dans le Sud-est de la France, et de lui permettre de regagner du terrain en France. En l’espace de 8 ans, l’espèce a ainsi enregistré une progression de 22 %. En 2007, elle comptait 87 couples contre environ 70 en 1999.

Contrairement aux populations françaises, celles situées ailleurs en Europe ont connu, ces 40 dernières années, un déclin supérieur à 50 %, notamment dans le Sud-est du continent (Bulgarie, Italie, Yougoslavie, Croatie, Macédoine). En Grèce, sa population s’est effondrée de plus de 80 %, ces dernières années. Il a aujourd’hui disparu de Bosnie et de Serbie.


Le vautour percnoptère doit donc être globalement protégé au niveau de son aire endémique de répartition. C’est pourquoi, la LPO envisage de poursuivre son action en renforçant les liens entre experts au niveau international et en lui consacrant un nouveau plan d’actions national, et un plan d’actions international.


Allain Bougrain Dubourg

Président de la LPO


[...]


Le vautour percnoptère : un rapace migrateur mondialement menacé

Seul vautour migrateur, il passe l’hiver en Afrique sahélienne avant de rejoindre les Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne, de l’Ariège, des Pyrénées-Orientales, de l’Aude, de l’Aveyron, de la Lozère, du Gard, de l’Hérault, de l’Ardèche, des Bouches-du-Rhône, de la Drôme et du Vaucluse où 87 couples nichaient en 2007. Ce petit nécrophage figure désormais dans la catégorie des espèces « en danger » de disparition, sur la Liste Rouge de l’UICN, car il est mondialement menacé par la disparition de son alimentation, l’empoisonnement, la chasse aux trophées, le pillage de nids et les dangers rencontrés lors de sa migration et de son hivernage en Afrique.


Plus d’informations sur les vautours :

Plaquette "Bilan et perspectives. LIFE vautour percnoptère ", téléchargeable sur le site Internet de la LPO.

Dossier de presse : "Les vautours, alliés indispensables et fragiles du pastoralisme " , téléchargeable sur le site Internet de la LPO : http://www.lpo.fr/docs/DPLPOLesvautoursalliesindispensablesetfragilesdupastoralisme.pdf

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu